mardi 20 novembre 2018

Maltex'18 Philatelic Exhibition - special postmark on cover from Malta

Exposition philatélique Maltex 2018 - TAD spécial sur lettre de Malte

Comme en 2017, changement de logo et d'appellation concernant l'exposition philatélique "Maltex" (19ème édition), organisée cette année par la poste maltaise (MaltaPost) du 23 au 25 octobre 2018 au "Casino Maltese" à La Vallette, la capitale.
L'appellation de Maltex fait également référence à une foire aux collectionneurs, ne se limitant pas uniquement aux timbres et à la philatélie.
Pendant cette exposition, le bureau philatélique de la poste maltaise a proposé au public plusieurs documents : cartes postales, enveloppes spéciales, timbres personnalisés...
Silvan a eu la gentillesse de m'envoyer ce souvenir de "Maltex 2018". Merci beaucoup !
A noter le cachet du bureau philatélique à droite, en date du 23 octobre 2018, ainsi que le cachet spécial incluant le logo de "Maltex 2018", les dates et le lieu de cette manifestation.
As in 2017, change of logo and appellation concerning the philatelic exhibition "Maltex" (19th edition), organized this year by the Maltese Post (MaltaPost) from 23 to 25 October 2018 at "Casino Maltese" in Valletta, the capital.
The Maltex appellation also refers to a collectors' fair, not limited to stamps and philately only.
During this exhibition, the Malta Post Philatelic Bureau offered to the public several documents : postcards, special covers, personalized stamps...
Silvan was kind enough to send me this special cover from "Maltex'18". Thank you very much!
To note the hand postmark of the Philatelic Bureau on the right, dated October 23, 2018, as well as the special cancellation including the "Maltex 2018" logo, the dates and venue of this event.



Deux autres TADs ont été appliqués le 24 octobre 2018 à gauche sur cette enveloppe, avec mention du "Central Mail Room" situé à Marsa, au siège de la poste maltaise.
Le 3 avril 2012, la poste maltaise avait émis une série de 8 timbres intitulée "Occasions spéciales", ayant la particularité de pouvoir être imprimés avec une vignette attenante personnalisée.
C'est le cas avec le timbre (0,37€) sur cette lettre, représentant une vue de la côte sud de la petite île de Comino (située entre les îles de Malte et Gozo) avec à droite la tour Sainte-Marie érigée en 1618 par les chevaliers de Saint-Jean.
La vignette attenante reproduit également le logo de cette expo "Maltex 2018" (prix de vente de ce timbre avec vignette : 1€).
Pour information, le tarif postal correspondant à l'envoi d'une lettre jusqu'à 30g vers la zone A (pays européens) est de 0,59€ actuellement.
Silvan a donc utilisé un 2ème timbre (0,26€) faisant partie d'une série "culture" composée de 3 timbres, émise le 16 juin 2015, consacrée à différentes fêtes religieuses (365 églises et chapelles sont recensées à Malte !), la fête de Saint-Georges à Victoria (Gozo) ici, marquée par une procession d'une statue du saint dans les rues de la ville.
Two other postmarks were applied on October 24, 2018 on this envelope to the left, with the mention of the "Central Mail Room" located in Marsa, at the headquarters of the Maltese Post.
On April 3, 2012, the Maltese Post had issued a set of 8 stamps entitled "Special Occasions", having the distinction of being printed with an attached customized label. 
This is the case with the stamp (€ 0.37) on this letter, featuring a view of the southern coastline of the small island of Comino (located between the islands of Malta and Gozo) with to the right, St. Mary's Tower erected in 1618 by the Knights of St. John.
The attached label also reproduces the logo of this stamp exhibition "Maltex'18" (selling price of that stamp + label : € 1.00).
For information, the postal rate corresponding currently to the shipment of a letter up to 30g to the zone A (European countries) is € 0.59.
So Silvan therefore used a second stamp (€ 0.26) being part of a "Culture" series of 3 stamps, issued on June 16, 2015, devoted to various religious festivals (365 churches and chapels are recorded in Malta!), the Feast of St George in Victoria (Gozo) here, marked by a procession of a statue of the saint in the streets of the city.


lundi 19 novembre 2018

EUROPA 2018 (Bridges) stamp set on cover from Albania

Série EUROPA 2018 (Ponts) sur lettre d'Albanie

Comme en 2017, la poste albanaise (Posta Shqiptare) a été la dernière administration postale européenne à mettre en circulation cette année, le 25 octobre 2018, sa série EUROPA (1 timbre, 1 bloc-feuillet, 1 carnet) ayant pour thème les ponts ("Urat" en albanais).
Le timbre (200 lekë, tirage : 257500) et le bloc-feuillet numéroté (250 lekë, tirage : 7500) composant cette série EUROPA, conçus par Spiro Vllahu, ont été utilisés pour affranchir cette jolie lettre envoyée en recommandé le 30 octobre 2018 depuis Tirana, la capitale. Merci beaucoup Sabri !
Le timbre représente le pont de Gorica ("Ura e Goricës"), un des ponts ottomans les plus anciens et populaire d'Albanie, construit en bois à l'origine (vers 1780) pour relier 2 quartiers de Berat (sud du pays, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO), séparés par la rivière Osum.
As in 2017, the Albanian Post (Posta Shqiptare) was the last European postal administration to put into circulation this year, on October 25, 2018, its EUROPA series (1 stamp, 1 souvenir sheet, 1 booklet), devoted to the theme of bridges ("Urat" in Albanian).
The stamp (200 lekë, print run: 257,500) and the numbered souvenir sheet (250 lekë, print run: 7,500) composing this EUROPA series, designed by Spiro Vllahu, were used to frank this beautiful letter sent by registered mail on October 30, 2018 from Tirana, the capital. Thank you very much Sabri!
The stamp represents the Gorica Bridge ("Ura e Goricës"), one of the oldest and most popular Ottoman bridges in Albania, originally built in wood (around 1780) to connect two districts of Berat (southern part of the country, UNESCO World Heritage Site), separated by the Osum River.


Reconstruit en pierre dans les années 1920, ce pont (129 mètres de long) est à l'origine d'une légende : le pont en bois contenait un cachot dans lequel une fille était incarcérée et affamée afin d'apaiser les esprits responsables de la sécurité du pont...
Le timbre du bloc-feuillet est également consacré à un ancien pont datant de l'époque ottomane, le pont de Mes ("Ura e Mesit" - "pont du milieu") situé dans le village de  Mes, dans le nord-est de la ville de Shkodër (nord-ouest du pays). Ce pont, construit vers 1770 par le pacha ottoman Kara Mahmud Bushati sur la rivière Kir, est l'un des plus longs ponts ottomans de cette région du nord de l'Albanie (108 mètres).
Ce pont en pierre composé d'une arche principale et de 12 arches plus petites, une attraction touristique de cette région, est considéré comme en danger suite aux récentes crues de la rivière Kir.
D'autres ponts de style ottoman sont également représentés dans les marges du bloc-feuillet : le pont Kasabashi à Çorovodë, le pont Kamara à Librazhd, le pont d'Hoshteva à Gjirokastër (ville inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO) et le pont des tanneurs ("Ura e Tabakëve") à Tirana.
Rebuilt in stone in the 1920s, this bridge (129 meters long) is at the origin of a legend: the wooden bridge contained a dungeon in which a girl was incarcerated and starved to appease the spirits responsible for the safety of the bridge ...
The stamp of the souvenir sheet is also dedicated to an old bridge dating from the Ottoman era, the Mesi Bridge ("Ura e Mesit" - "The bridge in the middle") located in the village of Mes, in the north-east of the city of Shkodër (north-west of the country). This bridge, built around 1770 by the Ottoman pasha Kara Mahmud Bushati on the Kir River, is one of the longest Ottoman bridges in this region of northern Albania (108 meters long).
This stone bridge consists of a main arch and 12 smaller arches, a tourist attraction of this region, is considered in danger following the recent flood of the Kir River.
Other Ottoman-style bridges are also depicted in the margins of the souvenir sheet: the Kasabashi Bridge in Çorovodë, the Kamara Bridge in Librazhd, the Hoshteva Bridge in Gjirokastër (a UNESCO World Heritage city) and the Tanners' Bridge ("Ura e Tabakëve") in Tirana. 
 

Poland-Lithuania joint issue: 300 years of the coronation of Our Lady of Trakai

Émission commune Pologne-Lituanie : 300 ans du couronnement de la Mère de Dieu de Trakai

Le 27 juillet 2018, les administrations postales de Pologne et de Lituanie ont mis en circulation un timbre commun ayant pour thème le 300ème anniversaire du couronnement de l'icône de la Mère de Dieu de Trakai (Lituanie).
La poste polonaise a imprimé ce timbre (3,20 PLN, conception : Agnieszka Sancewicz, tirage : 105000) dans un joli bloc-feuillet composé de 2 timbres + 2 vignettes alors que la poste lituanienne a émis ce timbre dans un bloc-feuillet composé de 4 timbres + 2 vignettes (tirage : 30000 timbres).
La version polonaise de ce bloc-feuillet a été utilisée sur la lettre ci-dessous envoyée le 31 octobre 2018 depuis la ville de Łosice (centre-est du pays). Merci beaucoup Gregorz !
Le timbre représente cette icône alors que la vignette la montre avec son revêtement doré et cette couronne ajoutée en 1718.
On July 27, 2018, the Polish and Lithuanian postal administrations issued put into circulation a joint stamp devoted to the 300th anniversary of the coronation of the icon of the Mother of God (Our Lady) of Trakai, Lithuania.
The Polish Post printed this stamp (3.20 PLN, design: Agnieszka Sancewicz, print run: 105,000) in a nice souvenir sheet consisting of 2 stamps + 2 vignettes while the Lithuanian Post issued this stamp in a souvenir sheet composed of 4 stamps + 2 vignettes (print run: 30,000 stamps).
The Polish version of this souvenir sheet was used on the letter below sent on October 31, 2018 from the city of Łosice (center-east of the country). Thank you very much Gregorz!
The stamp represents this icon while the vignette shows it with its golden coating and this crown added in 1718.


Les 2 anges dorés sur les marges latérales de ce bloc-feuillet figurent sur l'autel principal de la basilique Sainte-Marie à Trakai, une ville située dans le sud-est de la Lituanie, célèbre pour son château, où cette icône est située.
Cette icône, représentant la Vierge Marie, avec l'enfant Jésus assis sur ses genoux et tenant une branche avec trois fleurs dans sa main gauche, a été peinte au milieu du 15ème siècle (partiellement repeinte au début du 17ème siècle).
Le 4 septembre 1718, le pape Clément XI (1649-1721) envoie l'évêque polonais Konstanty Kazimierz Brzostowski (1644-1722) pour le couronnement canonique de l'icône vénérée dans cette région. Lors de ce couronnement, cette Mère de Dieu de Trakai est déclarée Patronne de la Lituanie et l'icône reçoit le titre de Santé des malades.
Il s'agissait de la première image de la Vierge Marie à être couronnée par le pape en Lituanie et seulement la 2ème dans le monde en dehors de Rome.
Le Parlement de Lituanie a déclaré l'année 2018 "Année de la Mère de Dieu de Trakai" pour marquer les 300 ans du couronnement de cette icône sainte.
The two golden angels on the side margins of this souvenir sheet are included on the main altar of St. Mary's Basilica in Trakai, a town in south-eastern Lithuania, famous for its castle, where this icon is located.
This icon, depicting the Virgin Mary, with the baby Jesus sitting on her lap and holding a branch with three flowers in her left hand, was painted in the middle of the 15th century (partially repainted at the beginning of the 17th century).
On September 4, 1718, Pope Clement XI (1649-1721) sent Polish bishop Konstanty Kazimierz Brzostowski (1644-1722) for the canonical coronation of the venerated icon in this region. At this coronation, this Mother of God of Trakai is declared Patroness of Lithuania and the icon receives the title of Health of the sick.
It was the first image of the Virgin Mary to be crowned by the Pope in Lithuania and only the 2nd in the world outside Rome.
The Parliament of Lithuania declared the year 2018 "Year of the Mother of God of Trakai" to mark the 300-year jubilee of the coronation of this holy icon. 
 

dimanche 18 novembre 2018

"Orders and Medals" miniature sheet (two different versions !) from Czech Republic

Bloc-feuillet "Ordres et Médailles" (2 versions différentes !) en République tchèque

Dans le cadre des célébrations du 100ème anniversaire de la création de la Tchécoslovaquie, la poste tchèque a mis en circulation, le 24 octobre 2018, un splendide bloc-feuillet (4 timbres) consacré aux 4 décorations nationales de la République tchèque ("Státní vyznamenání České republiky") : Ordre du Lion Blanc, Ordre de Tomáš Garrigue Masaryk, Médaille de l'héroïsme et Médaille du mérite (par ordre d'importance).
Merci beaucoup Bret pour l'envoi de ce bloc-feuillet (conception : Filip Heyduk) ainsi que des 4 FDCs officiels (tirage : 3500 chacun), avec TADs de Prague, associés à chacun des timbres !
L'Ordre du Lion Blanc ("Řád Bílého lva" - 27 CZK), créé par la loi du 10 avril 1920, est la plus haute distinction accordée par la Tchécoslovaquie puis la République tchèque, l'équivalent de la Légion d'honneur en France.
As part of the celebrations of the 100th anniversary of the creation of Czechoslovakia, the Czech Post put into circulation, on October 24, 2018, a splendid miniature sheet (4 stamps) dedicated to the four state decorations of the Czech Republic ("Státní vyznamenání České republiky"): Order of the White Lion, Order of Tomáš Garrigue Masaryk, Medal for Heroism and Medal of Merit (in order of importance).
Thank you very much Bret for having sent me this miniature sheet (design: Filip Heyduk) as well as the four official FDCs (print run: 3,500 each), with postmarks from Prague, associated with each stamp!
The Order of the White Lion ("Řád Bílého lva" - 27 CZK), created by the law of 10 April 1920, is the highest distinction awarded by Czechoslovakia and Czech Republic, the equivalent of the "Légion d'honneur" in France.


Cet Ordre prestigieux (conception de la médaille : Michal Vitanovský), attribué par le Président de la République, est composé de cinq classes et peut être accordé à titre civil ou militaire et est ouvert aux étrangers.
Le grade suprême de l'Ordre du Lion Blanc, la classe I accompagnée d'une chaînette en or, ne peut être attribuée qu'à des chefs d'état. Parmi les dirigeants étrangers décorés : François Mitterrand, Jacques Chirac, Mikhaïl Gorbatchev, Helmut Kohl, Margaret Thatcher, Ronald Reagan, Lech Wałęsa, Lech Kaczyński...
This prestigious Order (design of the medal: Michal Vitanovský), awarded by the President of the Republic, is composed of five classes and can be granted in civil or military terms and is open to foreigners.
The supreme grade of the Order of the White Lion, the first class accompanied by a gold neck chain may only be awarded to Heads of State. Among the foreign leaders having received this Order: François Mitterrand, Jacques Chirac, Mikhaïl Gorbachev, Helmut Kohl, Margaret Thatcher, Ronald Reagan, Lech Wałęsa, Lech Kaczyński ...


La Médaille du mérite ("Medaile Za zásluhy" - 19 CZK), reproduite sur le timbre ci-dessus, est une décoration qui se décline en trois grades, le premier étant le plus élevé. Elle est décerné à des citoyens pour des services rendus à la République dans différents domaines : économie, science, technologie, culture, arts, sports, éducation, défense et sécurité de l'état et du peuple.
Cette médaille (feuilles de tilleul), conçue par Jiří Harcuba, a été initialement créée en 1990 par le parlement de la République fédérale tchécoslovaque.
The Medal of Merit ("Medaile Za zásluhy" - 19 CZK), reproduced on the stamp above, is a decoration that comes in three grades, the first being the highest. It is awarded to people for service to the Republic in a number of different public areas: economy, science, technology, culture, arts, sports, enlightenment and education, defense and security of the state and the people.
This Medal (lime leaves), designed by Jiří Harcuba, was originally created in 1990 by the parliament of the Czechoslovak Federative Republic.


Le timbre sur le FDC ci-dessus est consacré à l'Ordre de Tomáš Garrigue Masaryk ("Řád T. G. Masaryka" - 23 CZK), un ordre créé en 1990 après la révolution de velours et rétabli en 1994 à la suite de la dissolution de la Tchécoslovaquie.
Le Président de la République tchèque le décerne aux personnes qui ont apporté une contribution remarquable au développement de la démocratie et des droits de l'homme.
L'ordre (médaille conçue par Vladimír Oppl) comporte cinq classes et porte le nom de Tomáš Garrigue Masaryk (son portrait figure à gauche sur l'enveloppe), chantre de l'indépendance de la Tchécoslovaquie et premier président du pays en 1918.
The stamp on the FDC above is dedicated to the Order of Tomáš Garrigue Masaryk ("Řád T. G. Masaryka" - 23 CZK), an order created in 1990 after the Velvet Revolution and reinstated in 1994 following the dissolution of the Czechoslovakia.
The President of the Czech Republic awards its to people who have made a remarkable contribution to the development of democracy and human rights.
The Order (medal designed by Vladimír Oppl) has five classes and is named after Tomáš Garrigue Masaryk (his portrait is on the left on the envelope), advocate of Czechoslovak independence and first president of the country in 1918.


Le 3ème FDC ci-dessus est consacré au timbre reproduisant l'Ordre du Lion Blanc dont j'ai parlé auparavant.
The 3rd FDC above is dedicated to the stamp reproducing the Order of the White Lion about which I spoke before.


Le dernier timbre de cette série ci-dessus est consacré à la Médaille de l'héroïsme ("Medaile Za hrdinství" - 33 CZK), une décoration principalement militaire mais qui a parfois été attribuée à des civils.
Elle récompense les actes d'héroïsme au combat ou les actes visant à sauver d'autres vies humaines ou des valeurs matérielles substantielles qui exposent à un risque de mort important.
Cette médaille représentant un Lion de Bohême (conçue par Erna Masarovičová) est spéciale parmi les décorations tchèques car elle n'est composée que d'un seul grade.
The last stamp of this series above is dedicated to the Medal for Heroism ("Medaile Za hrdinství" - 33 CZK), a mainly military decoration but which has sometimes been attributed to civilians.
It rewards acts of heroism in combat or those deeds aimed at saving other human lives or substantial material values which put the recipient at significant risk of death.
This Medal representing a Bohemian Lion (designed by Erna Masarovičová) is special among the Czech decorations because it is composed of only one grade.


Bret a eu la gentillesse de m'envoyer également un dépliant spécial édité par la poste tchèque pour accompagner l'émission de ce bloc-feuillet.
Ce dépliant est composé de plusieurs pages avec textes explicatifs (uniquement en tchèque) concernant ces 4 décorations nationales ainsi qu'un exemplaire de ce bloc-feuillet avec TAD spécial du 28 octobre 2018 célébrant la déclaration d'indépendance 100 ans plus tôt (je reparlerai de ce TAD bientôt sur ce blog).
Ce bloc-feuillet (cf scan ci-dessus, tirage inconnu) est différent du bloc-feuillet "normal" puisqu'il comporte une pré-découpe verticale permettant de le séparer en 2 parties (les Ordres à gauche et les Médailles à droite) !
Bret was kind enough to also send me a special folder published by the Czech Post to accompany the issue of this miniature sheet.
This folder is composed of several pages with explanatory texts (only in Czech) concerning these four state decorations as well as a copy of this miniature sheet with special postmarks of October 28, 2018 celebrating the declaration of independence 100 years ago (I will talk again about this postmark soon on this blog).
This miniature sheet (see scan above, unknown print run) is different from the "normal" sheet since it includes a vertical pre-cut allowing it to be split into two parts (the Orders on the left and the Medals on the right)!

"Clocks of Chişinău" stamp set on FDC from Moldova

Série "Horloges de Chișinău" sur FDC de Moldavie

Le 12 octobre 2018, la poste moldave a mis en circulation une intéressante série (2 timbres) consacrée à des horloges de Chișinău ("Orologiile Chișinăului"), en particulier celle installée sur l'édifice de l'hôtel de ville (1,75 L, tirage : 80000) et l'autre sur l'Arc de triomphe (5,75 L, tirage : 120000).
Merci beaucoup Nicolae pour ce joli FDC officiel (tirage : 300) concernant ces 2 timbres (conception : Lilian Iațco), avec TAD de Chişinău (MD-2012) !
Ces 2 timbres sont bien conçus avec l'horloge au 1er plan, l'édifice concerné dans le fond ainsi que différents types d'engrenages à droite et à gauche.
Il semble que la 1ère horloge ait été installée dans la capitale moldave en 1820, dans le parc Ştefan cel Mare, même si l'horloge officielle de la ville est aujourd'hui celle situé sur l'Arc de triomphe.
On October 12, 2018, the Post of Moldova put into circulation an interesting series (2 stamps) devoted to clocks of Chişinău ("Orologiile Chișinăului"), in particular the one installed on the building of the town hall (L 1.75, print run: 80,000) and the other on the Triumphal arch (L 5.75, print run: 120,000).
Thank you very much Nicolae for this beautiful official FDC (print run: 300) regarding these two stamps (design: Lilian Iaţco), with cancellation from Chişinău (MD-2012)!
These two stamps are well designed with the clock in the foreground, the associated building in the background and different types of gears on the right and the left.
It seems that the first clock was installed in the Moldovan capital in 1820, in the Ştefan cel Mare Park, although the official clock of the city is today the one located on the Triumphal arch


Cette "Porte Sainte" ("Porţile Sfinte"), appelée "Arc de triomphe" lors de sa construction en 1840-1841 (architecte : Luca Zauşkevici), est située entre la Cathédrale de la Nativité et le siège du gouvernement moldave. Cet édifice de 13 mètres de haut a été construit pour célébrer les victoires de l'armée russe contre les troupes ottomanes, lors de la guerre russo-turque de 1828-1829.
En 1880, l'horloge initiale a été remplacée par une autre fabriquée à Ulm, en Allemagne, avec un cadran éclairé par une lampe à gaz. Elle a été réparée par le maître horloger Bogosov en 1942 lorsque le monument a été endommagé au début de la 2ème Guerre mondiale.
L'autre horloge est située au sommet de l'entrée du bâtiment de l'hôtel de ville ("Primăria"), construit initialement en 1901 dans un style éclectique inspiré de l'architecture de la Renaissance italienne.
En 1941, lors du retrait des troupes soviétiques, l'édifice a été en partie détruit puis restauré en 1944 par l'administration roumaine. Il fut à nouveau détruit en août 1944 lors des frappes aériennes soviétiques. Après la guerre, le bâtiment a été restauré (entre 1946 et 1948) par l'architecte Robert Kurtz. Je suppose que l'horloge actuelle date de cette époque...
This "Holy Gate" ("Porţile Sfinte"), called "Triumphal arch" during its construction in 1840-1841 (architect: Luca Zauşkevici), is located between the Cathedral of the Nativity and the seat of the Moldovan government. This 13-meter tall building was built to celebrate the victories of the Russian army against Ottoman troops during the Russo-Turkish War of 1828-1829.
In 1880, the original clock was replaced by another manufactured in Ulm, Germany, with a dial illuminated by a gas lamp. It was repaired by master watchmaker Bogosov in 1942 when the monument was damaged at the beginning of the 2nd World War.
The other clock is located at the top of the entrance of the Town Hall building ("Primăria"), originally built in 1901 in an eclectic style inspired by the architecture of the Italian Renaissance.
In 1941, during the withdrawal of Soviet troops, the building was partially destroyed and restored in 1944 by the Romanian administration. It was again destroyed in August 1944 during Soviet air strikes. After the war, the building was restored (between 1946 and 1948) by the architect Robert Kurtz. I guess the current clock dates back to that time ...


Nicolae a complété son affranchissement, pour atteindre le tarif en pour un envoi prioritaire de moins de 20g vers la France (11 L actuellement) avec 2 autres timbres au verso de cette enveloppe ci-dessus.
Le timbre à 2,50 roubles (puis 2,50 L depuis le 1er février 2006) fait partie d'une série de 4 timbres (conception : Pál Varga), émise le 20 juillet 1992, représentant un même motif d'avion supersonique, avec des couleurs différentes.
L'autre timbre (1 L) fait partie d'une série (4 timbres) émise le 28 avril 2001, consacrée à des femmes célèbres, l'actrice et chanteuse allemande naturalisée américaine, Marlene Dietrich (1901-1992) ici.
Nicolae has completed his postage to reach the current rate for a priority shipment up to 20g to France (L 11 currently) with two other stamps on the back of his envelope above.
The 2.50 rubles stamp (value of L 2.50 from February 1, 2006) is part of a series of four stamps (design: Pál Varga), issued on July 20, 1992, depicting the same supersonic aircraft, with different colors.

The other stamp (L 1.00) is part of a series (4 stamps) issued on April 28, 2001, dedicated to famous women, to German (naturalized American) actress and singer Marlene Dietrich (1901-1992) here. 

samedi 17 novembre 2018

"Lübeck Martyrs" stamp on FDC from Germany

Timbre "Martyrs de Lübeck" sur FDC d'Allemagne

Les martyrs de Lübeck sont quatre ecclésiastiques, trois prêtres catholiques, Johannes Prassek (né en 1911), Eduard Müller (né en 1911) et Hermann Lange (né en 1912), et un pasteur luthérien, Karl Friedrich Stellbrink (né en 1894), opposants religieux au nazisme et critiques envers le national-socialisme prôné par Hitler.
Bons amis, ils s'échangent des sermons et des écrits spirituels, et s'opposent au nazisme et à l'antisémitisme.
Ils sont successivement arrêtés en avril, mai et juin 1942 par la Gestapo puis condamnés à mort et exécutés le 10 novembre 1943 (ils ont été guillotinés).
The Lübeck Martyrs are four clergymen, three Catholic priests, Johannes Prassek (born in 1911), Eduard Müller (born in 1911) and Hermann Lange (born in 1912), and a Lutheran pastor, Karl Friedrich Stellbrink (born 1894), religious opponents of Nazism and critical towards Hitler's National Socialism.
Good friends, they exchange sermons and spiritual writings, and oppose Nazism and anti-Semitism.
They were successively arrested in April, May and June 1942 by the Gestapo then sentenced to death and executed on November 10, 1943 (they were guillotined).


75 ans après cette tragédie, la Deutsche Post a mis en circulation le 11 octobre 2018, un timbre (0,70€, conception : Christopher Jung) consacré à ces 4 martyrs de Lübeck ("Lübecker Märtyrer").
Merci beaucoup Jens pour l'envoi de ce joli pli concernant ce timbre avec TAD Premier Jour de Berlin (10117) !
J'aime beaucoup ce timbre au graphisme simple et efficace avec le nom des 4 martyrs et ces lettres inscrites en rouge, symbolisant le sang qui coule...
Les trois prêtres catholiques ont été béatifiés à Lübeck (ville hanséatique d'Allemagne du Nord, dans le Land de Schleswig-Holstein) le 25 juin 2011.
Pour atteindre le tarif en vigueur pour un envoi en Europe (0,90€), Jens a également utilisé un des timbres de la série courante "fleurs" en cours (débutée en 2005), des fleurs de jacinthe des bois "Hyacinthoides non-scripta" (0,20€, émis le 8 juin 2017) ici.
75 years after this tragedy, the Deutsche Post put into circulation on October 11, 2018, a stamp (€ 0.70, design: Christopher Jung) dedicated to these four Lübeck Martyrs ("Lübecker Märtyrer").
Thank you very much Jens for this nice cover regarding that stamp with First Day cancellation from Berlin (10117)!
I really like that stamp with a simple and effective design, with the name of the 4 martyrs and these letters inscribed in red, symbolizing the blood that flows ...
The three Catholic priests were beatified in Lübeck (Hanseatic city of North Germany, in the state of Schleswig-Holstein) on June 25, 2011.
To reach the current rate for a shipment in Europe (€ 0.90), Jens also used one of the stamps of the definitive series "flowers" in progress (started in 2005), "Hyacinthoides non-scripta" blue flowers (€ 0.20, issued on June 8, 2017) here.
 

vendredi 16 novembre 2018

"Post Culture Week 2018" stamp set on cover from South Korea

Série "Semaine de la Culture Postale 2018" sur lettre de Corée du sud

La poste coréenne a régulièrement la bonne idée de nous rappeler l'importance de la lettre écrite, à l'ère des communications numériques où les informations doivent être transmises et partagées en temps réel.
Considérée comme dépassée ou rétrograde pour certains, la lettre reste le meilleur moyen de transmettre le sentiment de l'auteur.
La poste coréenne a mis en circulation, le 2 octobre 2018, une très jolie série de 2 timbres (330 won, conception : Kim, So-jeong, tirage : 672000 chacun) consacrée à la semaine de la culture postale en Corée du Sud, à la calligraphie coréene en particulier.
Ces 2 timbres se-tenant, imprimés (aux Pays-Bas par Royal Joh. Enschedé) dans une même feuille composée de 16 timbres (8 de chaque), ont été utilisés sur la lettre ci-dessous envoyée le 12 octobre 2018 de Nambusan. Merci beaucoup Ji-Ho !
The Korean Post regularly has the good idea to remind us of the importance of the written letter, in the era of digital communications where information must be transmitted and shared in real time.
Regarded as outdated or retrograde for some, the letter remains the best way to convey the author's feeling. 
The Korean Post put into circulation, on October 2, 2018, a very nice series of 2 stamps (330 won, design: Kim, So-jeong, print run: 672,000 each) devoted to the Post Culture Week in South Korea, to Korean calligraphy in particular.
These two se-tenant stamps, printed (in the Netherlands by Royal Joh. Enschedé) in a same sheet of 16 stamps (8 of each), were used on the letter below sent on October 12, 2018 from Nambusan. Thank you very much Ji-Ho!


La calligraphie fait référence à l'art d'écrire des lettres magnifiquement à la main. Ces 2 timbres présentent des œuvres exceptionnelles du calligraphe et artiste, Kang Byung-in (né en 1962), qui s'est consacré à introduire la valeur artistique et la beauté de la langue coréenne, combinées à l'attrait de la calligraphie et du design.
À travers des œuvres qui personnifient les mots 꽃(fleurs) et 봄(printemps) dans l'alphabet hangeul coréen, Kang Byung-in transmet la chaleur du cœur, essence des timbres-poste destinés à être utilisés pour partager la passion de la vie et du bonheur avec les autres.
Kang Byung-in est un calligraphe très connu en Corée du sud où il réalise, entre autres, des logos pour les entreprises, des affiches de festivals ou des posters pour le cinéma ou le théâtre.
A noter sur cette enveloppe le TAD spécial représentant le pont suspendu Gwangan (7420 mètres de long) reliant les arrondissements Haeundae-gu et Suyeong-gu de la ville de Busan. Inauguré en 2003 (le 2ème pont le plus long du pays), ce pont s'est vu attribué un surnom en anglais "Pont de Diamant" en 2008 afin de symboliser les aspirations internationales de Busan.
Calligraphy refers to the art of writing letters beautifully by hand. These two stamps feature exceptional works by the calligrapher and artist, Kang Byung-in (b. 1962), who dedicated himself to introducing the artistic value and beauty of Korean language, combined with the appeal of calligraphy, integrating the art of calligraphy and design.
Through works that personified the words 꽃(flowers) and 봄(spring) in the Korean Hangeul alphabet, Kang Byung-in conveys the warmth of the heart, the essence of postage stamps intended to be used to share the passion of life and happiness with others.
Kang Byung-in is a well-known calligrapher in South Korea where he produces, among other things, corporate logos, festival signs and posters for film and theater.
To note on this envelope the special postmark representing the Gwangan suspension bridge (7,420 meters long) connecting the districts of Haeundae-gu and Suyeong-gu in the city of Busan. Opened in 2003 (the second longest bridge in the country), this bridge was awarded an English nickname "Diamond Bridge" in 2008 to symbolize the international aspirations of Busan.

"Installation of the 29th Sultan of Kedah" stamp set on FDC from Malaysia

Série "Installation du 29ème sultan de Kedah" sur FDC de Malaisie

Le 22 octobre 2018, le 29ème sultan ("Kebawah Duli Yang Maha Mulia") de l'état de Kedah (nord-ouest de la péninsule malaise), Sallehuddin ibni al-Marhum Sultan Badlishah (né en 1942), a été officiellement installé.
Son règne avait toutefois débuté le 11 septembre 2017, après le décès de son demi-frère, Sultan Abdul Halim Mu'adzam Shah, sultan de Kedah entre 1958 et 2017.
Ce 22 octobre 2018, la poste malaisienne a mis en circulation une série de 3 timbres + 1 bloc-feuillet consacrée à l'installation de ce nouveau sultan.
On October 22, 2018, the 29th Sultan ("Kebawah Duli Yang Maha Mulia") of the state of Kedah (northwestern Malay Peninsula), Sallehuddin ibni al-Marhum Sultan Badlishah (born in 1942), was officially installed.
His reign however started on September 11, 2017, after the death of his elder half brother, Sultan Abdul Halim Mu'adzam Shah, Sultan of Kedah between 1958 and 2017.
On October 22, 2018, the Malaysian Post issued a series of 3 stamps + 1 souvenir sheet dedicated to the installation of this new sultan.


Un grand merci Khor pour ces 2 jolis plis Premier Jour concernant cette série, avec TAD de Kelana Jaya (état de Selangor) représentant les armoiries de l'état de Kedah, incluant lui-même les armoiries du sultan (écusson, croissant et couronne de riz).
Le sultan Sallehuddin ibni al-Marhum Sultan Badlishah est représenté sur ces 3 timbres (60 sen chacun) dans différents costumes officiels - cérémonie, militaire, civil - avec également ses attributs royaux comme le kriss ou "poignard malais".
A big thank you Khor for these two nice First Day covers concerning this series, with cancellations from Kelana Jaya (state of Selangor) representing the coat of arms of the state of Kedah, including the coat of arms of the sultan (crest, crescent and crown of rice).
Sultan Sallehuddin ibni al-Marhum Sultan Badlishah is represented on these 3 stamps (60 sen each) in different official costumes - ceremonial, military, civilian - with also his royal attributes like the kriss or "Malay dagger".


Le sultan est représenté à gauche sur ces enveloppes avec son épouse, Sultanah Maliha Tengku Ariff (née en 1949, mariage en 1965), le couple étant également présent sur le timbre (5 RM) du bloc-feuillet de cette série ci-dessus.
Le couple est représenté devant la salle du trône du palais royal "Istana", situé dans la capitale royale de l'état de Kedah, Anak Bukit (la capitale administrative étant Alor Setar).
La marge du bloc-feuillet à droite montre les coiffes d'apparat ("tengkolok") du sultan ainsi que différents types de kriss. 
The sultan is depicted on the left on these envelopes with his wife, Sultanah Maliha Tengku Ariff (born in 1949, marriage in 1965), the couple also being present on the stamp (5 RM) of the souvenir sheet of this series above.
The couple is represented in front of the throne room of the royal palace "Istana", located in the royal capital of the state of Kedah, Anak Bukit (the administrative capital being Alor Setar).
The margin of the souvenir sheet on the right shows the sultan's "tengkolok" headdresses and various types of kriss.


Au verso de ces enveloppes, le drapeau de l'état de Kedah ainsi qu'un tengkolok sont représentés, avec au centre un des timbres (1 RM) de la série (10 timbres) émise le 18 juillet 2011 consacrée aux différents palais royaux des états situés dans la péninsule malaise, le palais royal de Kedah ("Istana Anak Bukit") ici.
On the back of these envelopes, the flag of the state of Kedah and a tengkolok are depicted, with in the center one of the stamps (1 RM) of the series (10 stamps) issued on July 18, 2011 dedicated to the various royal palaces of states located in the Malay Peninsula, the Kedah Royal Palace ("Istana Anak Bukit") here.

jeudi 15 novembre 2018

"Postal Cheques - 100th anniversary" stamp on FDC from France

Timbre "100 ans des chèques postaux" sur FDC de France

Étienne Clémentel (1864-1936), homme politique français de la Troisième République (plusieurs fois ministre entre 1905 et 1925), est considéré comme l'un des pères de la technocratie et de l'intervention de l'État dans l'économie en France.
Il a ainsi contribué, entre autres, à la création des Banques Populaires à travers une loi ayant permis aux artisans et commerçants d'accéder au crédit bancaire.
Ministre du commerce, de l'industrie, des postes et des télégraphes entre 1915 et 1920, Étienne Clémentel sera à l'origine de la création des CCP (service de comptes courants et de chèques postaux) en 1918.
A l'époque, le chèque postal n'est qu'un mandat-poste amélioré et ne sera considéré comme un chèque bancaire classique qu'à partir de 1955.
Étienne Clémentel (1864-1936), French politician of the Third Republic (several times minister between 1905 and 1925), is considered as one of the fathers of the technocracy and the intervention of the State in the economy in France.
He contributed, among other things, to the creation of the "Banques Populaires" through a law that allowed artisans and traders to access bank credit.
Minister of Commerce, Industry, Posts and Telegraphs between 1915 and 1920, Étienne Clémentel was at the origin of the creation of the CCP (Postal Cheques) in 1918.
At the time, the postal check was only an improved money order and was considered as a classic bank cheque only from 1955.


Des centres de chèques postaux ont été créés pour assurer la gestion des comptes courants et des chèques postaux au sein des services financiers de la Poste, avant d'être remplacés par des centres financiers de La Banque Postale en 2006.
La poste française avait déjà émis un timbre en 1968 pour les 50 ans de la création de ces chèques postaux.
Le 2 novembre 2018 (vente générale), un nouveau timbre, de forme carrée, (0,80€, tirage : 500000) a été émis pour célébrer le 100ème anniversaire de ces mêmes chèques postaux.
Merci beaucoup Joël pour ce pli Premier Jour avec TAD (conception : Youz) de Paris du 31 octobre 2018, concernant ce timbre !
Assez laid, ce timbre, conçu par Youz (qui avait déjà créé le timbre "55 ans du cessez-le-feu en Algérie" en 2017), n'a pas grand chose à voir avec ce thème des chèques postaux, avec cette carte de France (sans la Corse mais avec les 5 départements d'outre-mer) imbriquée dans le nombre "100" et cet avion en papier à droite...
Postal Cheques Centres were set up to manage current accounts and postal cheques in La Poste's financial services, before being replaced by La Banque Postale's financial centers in 2006.
The French Post had already issued a stamp in 1968 for the 50th anniversary of the creation of these postal cheques.
On November 2, 2018 (general sale), a new square stamp (€ 0.80, print run: 500,000) was issued to celebrate the 100th anniversary of these same postal cheques.
Thank you very much Joël for this First Day cover with cancellation (design: Youz) from Paris of October 31, 2018, regarding that stamp!
Pretty ugly in my opinion, that stamp, designed by Youz (who had already created the stamp "55 years of the ceasefire in Algeria" in 2017), has little to do with this theme of postal cheques, with this map of France (without Corsica but with the 5 overseas departments) nested in the number "100" and this paper plane on the right ...

"Birth of Czechoslovakia on October 28, 1918" special postmark on Czech cover

TAD "Naissance de la Tchécoslovaquie le 28 octobre 1918" sur lettre tchèque

Le 28 octobre 1918, la place Venceslas à Prague fut le théâtre de la proclamation officielle de l'indépendance de la Tchécoslovaquie. Dès lors, une histoire nouvelle des nations de l'ancien empire austro-hongrois commença à s'écrire...
Au cours de l'année 1916, Tomáš Masaryk, Edvard Beneš et Milan Rastislav Štefánik avaient constitué le Conseil national tchécoslovaque qui allait devenir l'organe principal de la résistance anti-autrichienne. La déclaration du 6 janvier 1918 a donné le coup d'envoi à un processus en commun, dans le pays et à l'étranger, en faveur de l'indépendance.
Ce 28 octobre 1918, le Conseil économique du pays, dirigé par Antonín Švehla, au nom du Comité national présidé par Tomáš Masaryk, édita la première loi sur la constitution d'un état indépendant.  Ainsi est née la "Première république", désignation que l'on utilise encore aujourd'hui pour définir la Tchécoslovaquie qui exista depuis l'année 1918 jusqu'à la signature du Traité de Munich, en 1938.
On October 28, 1918, Wenceslas Square in Prague was the scene of the official proclamation of the independence of Czechoslovakia. From then on, a new history of the nations of the old Austro-Hungarian empire began to be written ...
In the course of 1916, Tomáš Masaryk, Edvard Beneš and Milan Rastislav Štefánik formed the Czechoslovak National Council, which was to become the main organ of the anti-Austrian resistance. The declaration of January 6, 1918, kicked off a joint process, at home and abroad, for independence.
On October 28, 1918, the country's Economic Council, headed by Antonín Švehla, on behalf of the National Council chaired by Tomáš Masaryk, issued the first law on the constitution of an independent state.
Thus was born the "First Republic", a designation that is still used today to define Czechoslovakia, which existed from the year 1918 until the signing of the Treaty of Munich in 1938.


100 ans jour pour jour après la promulgation de cette loi historique sur l'indépendance de la Tchécoslovaquie, la poste tchèque a mis en circulation, le 28 octobre 2018, un TAD spécial (conception : Newsphila, z.s., Jiří Neumann) avec mention "Samostatný stát československý vstoupil v život" ("Un état indépendant tchécoslovaque a vu le jour").
Ce TAD, avec mention "28.X.1918" ainsi que le nom des 5 membres de ce Conseil économique ayant promulgué cette loi (Antonín Švehla, Alois Rašín, František Soukup, Jiří Stříbrný, Vavro Šrobár), a été appliqué sur la splendide lettre ci-dessus, par le bureau postal de Prague 1 (bureau temporaire installé dans le musée postal). Merci beaucoup Slavek !
A noter également cette intéressante vignette de recommandé (mention "recomandé" par erreur) personnalisée avec mention de ce 28 octobre 1918 et le nom des 5 personnalités !
Slavek a affranchi cette lettre avec un des 2 timbres (33 CZK) du bloc-feuillet "Lutte pour l'indépendance en 1918" émis le 10 octobre 2018, représentant la statue équestre de Saint-Venceslas (le saint patron du pays et symbole de l'indépendance tchèque) située à Prague sur la place Venceslas.
L'autre timbre (50  CZK), conçu et gravé par Jiří Bouda, émis le 1er juillet 1993, fait partie de la 1ère série commune de la poste tchèque, consacrée à différentes villes du pays, Opava ici, surnommée la perle blanche de la Silésie. Ce timbre représente l'imposante façade de l'édifice historique du musée de Silésie ("Slezské zemské muzeum") conçu par des architectes viennois entre 1893 et 1895.
100 years to the day after the promulgation of this historic law on the independence of Czechoslovakia, the Czech Post put into circulation, on October 28, 2018, a special postmark (design: Newsphila, z.s., Jiří Neumann) with mention "Samostatný stát československý vstoupil v život" ("An independent state of Czechoslovakia was born").
This postmark, with mention "28.X.1918" as well as the names of the five members of this Economic Council having promulgated this law (Antonín Švehla, Alois Rašín, František Soukup, Jiří Stříbrný, Vavro Šrobár), was applied on the splendid letter above, by the Prague 1 post office (temporary office located in the Postal Museum). Thank you very much Slavek!
To note also this interesting registered label (with an incorrect mention "recomandé"  in French...), personalized with mention of this October 28, 1918 as well as the name of the 5 personalities!
Slavek franked this cover with one of the two stamps (33 CZK) from the souvenir sheet "The 1918 fight for Czech statehood" issued on October 10, 2018, representing the equestrian statue of St. Wenceslas (the patron saint of the country and symbol of Czech independence) located in Prague on Wenceslas Square.
The other stamp (50 CZK), designed and engraved by Jiří Bouda, issued on July 1, 1993, is part of the Czech Post's first definitive series, dedicated to different cities of the country, Opava here, nicknamed the white pearl of Silesia. That stamp represents the imposing facade of the historical building of the Silesian Museum ("Slezské zemské muzeum") designed by Viennese architects between 1893 and 1895.

mercredi 14 novembre 2018

"State Enterprise Poşta Moldovei - 25th Anniversary" stamp on FDC from Moldova

Timbre "Entreprise d'État Poşta Moldovei - 25ème anniversaire" sur FDC de Moldavie

Le 1er mars 1993, sous l'égide du ministère de l'Informatique, de l'Information et des Télécommunications de la République de Moldavie, deux nouvelles entreprises étaient mises en service : l'entreprise d'État "Poşta Moldovei" et l'entreprise de télécommunications "Moldtelecom".
Depuis le 16 novembre 1992, la Moldavie était devenue membre à part entière de l'Union Postale Universelle avant de rejoindre plus tard d'autres organisations internationales comme la  Communauté Régionale dans le domaine des Communications (RCC) ou PostEurop (Association européenne des opérateurs postaux) en 1997.
La poste moldave avait déjà mis en circulation des enveloppes pré-timbrées en 2003, 2008 et 2013 pour commémorer respectivement le 10ème, 15ème et 20ème anniversaire de la création de la Poşta Moldovei.
On March 1, 1993, under the auspices of the Ministry of Informatics, Information and Telecommunications of the Republic of Moldova, two new enterprises were put into operation: the State enterprise "Poşta Moldovei" and the telecommunications company "Moldtelecom".
Since November 16, 1992, Moldova had become a full member of the Universal Postal Union before later joining other international organizations such as the Regional Commonwealth in the field of Communications (RCC) or PostEurop (European Association of Postal Operators) in 1997.
The Post of Moldova had already put into circulation prepaid envelopes in 2003, 2008 and 2013 to commemorate respectively the 10th, 15th and 20th anniversary of the creation of the Poşta Moldovei.


Le 9 octobre 2018, Journée Mondiale de la Poste, la poste moldave a mis en circulation un timbre (1,75L, tirage : 120000, conception : Lilian Iațco) consacré au 25ème anniversaire de sa création.
Merci beaucoup Nicolae pour ce pli Premier Jour officiel (tirage : 300), avec TAD de Chişinău (MD-2012) concernant ce timbre, représentant le logo actuel (cor postal) de la Poşta Moldovei et le bâtiment à Chişinău abritant son siège à gauche ainsi que le bureau postal n°12 !
A noter également sur cette enveloppe ce 2ème TAD (conception : Lilian Iațco) consacré à cette Journée Mondiale de la Poste ("Ziua Mondială a Poștei") 2018.
En 1941, lorsque l'armée soviétique quitte Chişinău (suite à l'attaque allemande contre l'URSS, une occupation qui durera 4 ans), la plupart des bâtiments publics sont détruits par des mines et des incendies criminels, en particulier l'hôtel de ville, la préfecture, la banque nationale ou le bureau de poste.
Le bâtiment actuel, avec cette entrée caractéristique en forme de tour ronde, a été reconstruit en 1957 par l'architecte Valentin Mednec (1910-2008), auteur également, entre autres, de l'édifice abritant l'académie des sciences. Cet édifice postal figurait sur un des 3 timbres d'une série émise le 18 octobre 1997 pour célébrer cette Journée Mondiale de la Poste.
Avec 3 autres architectes, Valentin Mednec était également à l'honneur sur une série de 4 enveloppes pré-timbrées émises le 12 octobre 2011 pour le 575ème anniversaire de la fondation de Chişinău.
On October 9, 2018, the World Post Day, Poşta Moldovei issued a stamp (L 1.75, print run: 120,000, design: Lilian Iaţco) dedicated to the 25th anniversary of its creation.
Thank you very much Nicolae for this official First Day cover (print run: 300), with postmark from Chişinău (MD-2012) regarding this stamp, representing the Poşta Moldovei's current logo (postal horn) and the building in Chişinău where it is headquartered on the left, as well as the postal office No 12!
To note also on this envelope this 2nd postmark (design: Lilian Iaţco) dedicated to this World Post Day ("Ziua Mondială a Poştei") 2018.
In 1941, when the Soviet army left Chişinău (following the German attack against the USSR, an occupation that lasted 4 years), most public buildings were destroyed by mines and arson, especially the town's hall, the prefecture, the national bank or the post office.
The current building, with its characteristic tower-shaped entrance, was rebuilt in 1957 by the architect Valentin Mednec (1910-2008), who also authored, among other things, the building housing the Academy of Sciences. This postal building was featured on one of the 3 stamps of a series issued on October 18, 1997 to celebrate this World Post Day.
With 3 other architects, Valentin Mednec was also honored on a series of 4 prepaid envelopes issued on October 12, 2011 for the 575th anniversary of the foundation of Chişinău.


Nicolae a complété son affranchissement, pour atteindre le tarif en vigueur pour un envoi non-prioritaire de moins de 20g vers la France (9,50 L actuellement) avec 4 autres timbres au verso de cette enveloppe ci-dessus.
Les 3 timbres à gauche (0,35 L et 1,00 L) font partie de la 1ère série courante moldave (5 timbres) émise le 24 mai 1992, représentant les armoiries du pays. Ces timbres, libellés en roubles à l'époque, ont été remis en circulation à partir du 1er février 2006, libellés en lei.
Le 4ème timbre ci-dessus (5,40 L) fait partie d'une série (4 timbres), émise le 27 mars 2010, consacrée à différentes espèces de champignons, une russule sanguine (Russula sanguinaria) ici, un champignon non comestible.
Nicolae completed his postage, to reach the current rate for a non priority shipment up to 20g to France (L 9.50 currently) with 4 other stamps on the back of this envelope above.
The 3 stamps on the left (L 0.35 and L 1.00) are part of the first Moldovan definitive series (5 stamps) issued on May 24, 1992, representing the country's coat of arms. These stamps, denominated in rubles at the time, were put back into circulation as of February 1, 2006, denominated in lei.
The 4th stamp above (L 5.40) is part of a series (4 stamps), issued on March 27, 2010, devoted to different species of mushrooms, a bloody brittlegill (Russula sanguinaria) here, an inedible mushroom.
 

"100th anniversary of the death of Klimt - Schiele - Moser - Wagner" m/s on FDC from Austria

Bloc-feuillet "100 ans de la mort de Klimt - Schiele - Moser - Wagner" sur FDC d'Autriche

L'année 1918 a été décisive pour l'art moderniste viennois avec la disparition de 4 des artistes les plus importants de cette époque : les peintres Gustav Klimt (né en 1862), Egon Schiele (né en 1890), Koloman Moser (né en 1868) et l'architecte Otto Wagner (né en 1841).
La poste autrichienne a eu la bonne idée d'émettre, le 24 août 2018, un splendide bloc-feuillet (conception : Anita Kern, tirage : 160000) composé de 4 timbres (0,80€ chacun) consacrés à des œuvres de ces 4 artistes.
Merci beaucoup Edna pour ce pli Premier Jour, avec TAD de Vienne, concernant ce bloc-feuillet !
Ces artistes majeurs ont contribué à l'âge d'or pour l'art et la culture à Vienne au début du 20ème siècle, à travers en particulier l'association des artistes connue sous le nom de Sécession de Vienne et sa devise "Ver Sacrum" ("Printemps sacré") qui symbolisait l'espoir d'un nouveau réveil de l'art, ou le mouvement Jugendstil ("Art Nouveau" dans les pays germanophones).
The year 1918 was decisive for Viennese modernist art with the death of four of the most important artists of that time: painters Gustav Klimt (born in 1862), Egon Schiele (born in 1890), Koloman Moser (born in 1868) and architect Otto Wagner (born in 1841).
The Austrian Post had the good idea to put into circulation, on August 24, 2018, a splendid souvenir sheet (design: Anita Kern, print run: 160,000) composed of 4 stamps (€ 0.80 each) devoted to works of these 4 artists.
Thank you very much Edna for this First Day cover, with postmarks from Vienna, about this souvenir sheet!
These major artists contributed to the golden age of art and culture in Vienna in the early 20th century, especially through the artists' association known as the Vienna Secession and its motto "Ver Sacrum" ("Sacred Spring") which symbolized the hope of a new awakening in art, or the Jugendstil movement ("Art Nouveau" in the German-speaking countries).


L'architecte Otto Koloman Wagner a marqué la ville de Vienne avec ses nombreux bâtiments Art Nouveau qui lui valurent une renommée mondiale, en particulier l'édifice de la gare de Vienne (Wiener Stadtbahn) dont une esquisse (1898) est reproduite sur "son" timbre ci-dessus.
Otto Wagner avait également conçu le pont de Schemerl reproduit sur le timbre EUROPA autrchien émis le 9 mai 2018.
Egon Schiele, malgré sa très courte existence, est considéré aujourd'hui comme un des peintres expressionnistes les plus célèbres. Parmi ses nombreuses œuvres, Schiele a peint près d'une centaine d'autoportraits où il figure parfois nu ou affligé d'un fort strabisme et souvent avec un visage desséché et tourmenté, comme cela est le cas sur la peinture ci-dessus "Autoportrait avec physalis" (1912, Musée Leopold).
Koloman "Kolo" Moser, peintre et designer autrichien, figure emblématique de l'Art nouveau à Vienne, exerça son art dans différents domaines : arts graphiques, mode, vitraux, céramiques, vaisselles, bijouterie, mobilier. Son œuvre "Printemps" (vers 1913) reproduite ci-dessus, est conservée au Musée Leopold à Vienne.
Gustav Klimt fut l'un des représentants les plus importants de l'Art Nouveau viennois et connut une renommée mondiale en particulier à travers ses portraits de femmes de la société. Sa peinture "Mort et Vie" (1915) reproduite ci-dessus est également exposée au Musée Leopold.
Architect Otto Koloman Wagner marked the city of Vienna with his many Art Nouveau buildings which earned him a worldwide fame, in particular the Vienna Station building (Wiener Stadtbahn), a sketch (1898) of which being reproduced on "his "stamp above.
Otto Wagner also designed the Schemerl Bridge reproduced on the Austrian EUROPA stamp issued on May 9, 2018.
Egon Schiele, despite his very short existence, is considered today one of the most famous expressionist painters. Among his many works, Schiele painted nearly a hundred self-portraits where he's sometimes appearing nude or afflicted with a squint and very often with a withered and troubled face, as it's the case on the painting above "Self-Portrait with Physalis" (1912, Leopold Museum). Koloman "Kolo" Moser, an Austrian painter and designer, emblematic figure of Art Nouveau in Vienna, practiced his art in various fields: graphic arts, fashion, stained glass, ceramics, crockery, jewelery, furniture. His work "Spring" (circa 1913) reproduced above, is preserved at the Leopold Museum in Vienna.
Gustav Klimt was one of the most important representatives of Viennese Art Nouveau and was world-renowned especially through his portraits of women of the society. His painting "Death and Life" (1915) reproduced above is also on display at the Leopold Museum.

mardi 13 novembre 2018

EUROPA 2018 (Bridges) stamp on cover from Poland

Timbre EUROPA 2018 (Ponts) sur lettre de Pologne

Le 2 mai 2018, la poste polonaise a mis en circulation son timbre EUROPA consacré cette année au thème des ponts, montrant une vue originale du pont de Tczew ("Most w Tczewie").
Conçu par Roch Stefaniak, ce timbre de grande taille - 62,50 x 39,50 mm - (5 PLN, tirage : 180000), imprimé en feuillet de 6 timbres, a été utilisé sur la lettre ci-dessous envoyée le 31 octobre 2018 depuis la ville de Łosice (centre-est du pays). Merci beaucoup Gregorz !
La petite ville de Tczew, située dans le nord de la Pologne (au sud de Gdańsk), est en particulier connue pour ce pont routier construit sur la Vistule entre 1851 et 1857 (première pierre posée par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume IV).
A cette époque, ce pont était considéré comme un des plus longs ponts du monde (837 mètres de long) et situé sur un axe stratégique entre l'Allemagne et la Russie.
On May 2, 2018, the Polish Post put into circulation its EUROPA stamp devoted this year to the theme of bridges, showing an original view of the Tczew bridge ("Most w Tczewie").
Designed by Roch Stefaniak, this large size - 62.50 x 39.50 mm - stamp (PLN 5, print run: 180,000), printed in a sheetlet of 6 stamps, was used on the letter below sent on October 31, 2018 from the city of Łosice (center-east of the country). Thank you very much Gregorz!
The small town of Tczew, located in the north of Poland (south of Gdańsk), is particularly known for this road bridge built on the Vistula river between 1851 and 1857 (first stone laid by the King of Prussia Frederick William IV).
At that time, this bridge was considered as one of the longest bridges in the world (837 meters long) and located on a strategic axis between Germany and Russia.


Le pont avait initialement dix tours et deux portes d'entrée avec de beaux portails.
Certains historiens considèrent que l'attaque de ce pont par les troupes allemandes le 1er septembre 1939, marque le véritable début de la 2ème guerre mondiale. Les soldats allemands ont été repérés par l'armée polonaise qui a alors ordonné la destruction du pont pour empêcher les allemands de traverser le fleuve...
Le pont a été reconstruit en 1940 mais détruit à nouveau en 1945 par les allemands. Sa reconstruction finale a eu lieu entre 1958 et 1959, avec uniquement 4 tours conservées (longueur totale : 1052 mètres).
Ce pont, en particulier la ligne de chemin de fer qui traverse Tczew et relie Varsovie à des villes telles que Gdańsk, Bydgoszcz ou Szczecin, reste une voie logistique extrêmement importante en Pologne aujourd'hui.
The bridge originally had ten towers and two entrance gates with beautiful portals.
Some historians consider that the attack of this bridge by the German troops on September 1st, 1939, marks the real beginning of the 2nd world war. German soldiers were spotted by the Polish army who then ordered the destruction of the bridge to prevent Germans from crossing the river ...
The bridge was rebuilt in 1940 but destroyed again in 1945 by the Germans. Its final reconstruction took place between 1958 and 1959, with only 4 towers preserved (total length: 1,052 meters).
This bridge, in particular the railway line that runs through Tczew and connects Warsaw to cities such as Gdańsk, Bydgoszcz or Szczecin, remains an extremely important logistics route in Poland today.
 

"Pakistan-Azerbaijan Joint Issue - Mosques" on cover from Pakistan

"Émission commune Pakistan-Azerbaïdjan - mosquées" sur lettre du Pakistan

Afin de célébrer les bonnes relations diplomatiques entre le Pakistan et l'Azerbaïdjan, les 2 pays ont décidé en 2016, lors de la 6ème session de le commission commune Pakistan-Azerbaïdjan organisée à Islamabad, de mettre en circulation une série commune de timbres.
Le Pakistan a été un des premiers pays à reconnaître l'indépendance de l'Azerbaïdjan en octobre 1991 et des relations diplomatiques ont été établies en juin 1992, une ambassade du Pakistan ouvrant à Bakou en 1993 et une ambassade d'Azerbaïdjan à Islamabad en 1997.
Sur le plan multilatéral, le Pakistan a toujours soutenu l'Azerbaïdjan dans son conflit avec l'Arménie (et la question du Haut-Karabagh en particulier) alors que l'Azerbaïdjan est un allié du Pakistan par rapport à ses revendications sur la région du Cachemire...
Le 9 juin 2018, la poste du Pakistan a mis en circulation les 2 timbres de cette émission commune initiée en 2016, consacrée à des mosquées de chaque pays. 
In order to celebrate the good diplomatic relations between Pakistan and Azerbaijan, the two countries decided in 2016, during the 6th session of the Pakistan-Azerbaijan joint commission organized in Islamabad, to put into circulation a joint series of stamps.
Pakistan was one of the first countries to recognize Azerbaijan's independence in October 1991 and diplomatic relations were established in June 1992, with an Embassy of Pakistan opening in Baku in 1993 and an Embassy of Azerbaijan in Islamabad in 1997.
At the multilateral level, Pakistan has always supported Azerbaijan in its conflict with Armenia (and the Nagorno-Karabakh issue in particular), while Azerbaijan is an ally of Pakistan in relation to its claims over the Cashmere region...
On June 9, 2018, the Pakistan Post issued the two stamps of this joint issue initiated in 2016, devoted to mosques of each country.


Ces 2 timbres (8 Rs., tirage : 200000 chacun), conçus par Dr. Kanwal Khalid, ont été imprimés dans une même feuille composée de 8 paires + 4 vignettes centrales, ainsi que dans un joli bloc-feuillet (tirage : 50000) comme celui utilisé sur la lettre ci-dessus, envoyée le 25 octobre 2018 depuis Islamabad, la capitale. Merci beaucoup Abu !
J'aime beaucoup ces 2 timbres avec une vue de chaque mosquée, la mosquée Heydar à Bakou et la mosquée Wazir Khan à Lahore, avec la présence des drapeaux de chaque pays à gauche.
La mosquée Heydar, construite en l'honneur de l'ancien président de l'Azerbaïdjan, Heydar Aliyev, a été inaugurée en décembre 2014, composée de 4 minarets de 95m de hauteur et de 2 dômes principaux de 55m et 35m de haut (les versets du Coran étant écrits sur les côtés des dômes).
La mosquée Wazir Khan (17ème siècle) est considérée comme un chef-d'œuvre de l'art moghol et une des plus belles mosquées du Pakistan, célèbre pour l'exceptionnelle qualité de ses mosaïques, mélange de motifs floraux et de compositions calligraphiques.
A ce jour, il semble que la poste d'Azerbaïdjan n'ait toujours pas mis en circulation cette série commune...
These 2 stamps (8 Rs., print run: 200,000 each), designed by Dr. Kanwal Khalid, were printed in a sheet of 8 pairs + 4 central vignettes, as well as in a beautiful souvenir sheet (print run: 50,000) such as the one used on the letter above, sent on October 25, 2018 from Islamabad, the capital. Thank you very much Abu!
I really love these two stamps with a view of each mosque, the Heydar mosque in Baku and the Wazir Khan mosque in Lahore, with the presence of the flags of each country on the left.
Heydar Mosque, built in honor of former President of Azerbaijan, Heydar Aliyev, was inaugurated in December 2014, consisting of four minarets of 95m height and two main domes of 55m and 35m high (the verses of the Quran being written on the sides of the domes).
Wazir Khan Mosque (17th century) is considered a masterpiece of Mughal art and one of the most beautiful mosques in Pakistan, famous for the exceptional quality of its mosaics, a mixture of floral motifs and calligraphic compositions.
To date, it seems that the Azerbaijan Post has still not put into circulation this joint series ...

lundi 12 novembre 2018

"Périgueux - Timbres Passion 2018" stamp on FDC from France

Timbre "Périgueux - Timbres Passion 2018" sur FDC de France

L'exposition "Timbres Passion 2018" s'est déroulé à Périgueux, du 26 au 28 octobre 2018, organisé par la FFAP en collaboration avec l'Amicale Philatélique de la Dordogne.
Le championnat de France "Philatélie jeunesse" ainsi que deux championnats de France de classe adulte (maximaphilie et classe ouverte) avaient lieu à cette occasion.
Périgueux, capitale du Périgord et chef-lieu de la Dordogne (24), bénéficie d'un patrimoine parfaitement préservé, riche de 2000 ans d'histoire, avec en particulier le Puy-Saint-Front, quartier médiéval et Renaissance surplombant l'Isle et le quartier bâti sur l'antique Vesunna, la cité gallo-romaine la mieux connue de la région Aquitaine.
Un des vestiges principaux de cette cité antique de Vesunna (sanctuaire édifié au 1er ou 2ème siècle), la Tour de Vésone, est représentée sur la vignette attenante au timbre mis en circulation le 29 octobre 2018 (vente générale) à l'occasion de cette exposition "Timbres Passion 2018".
The stamp exhibition "Timbres Passion 2018" took place in Périgueux, France from 26 to 28 October 2018, organized by the FFAP (French Federation of Philatelic Associations) in collaboration with the "Amicale Philatélique de la Dordogne".
The French championship "Philately Youth" as well as two other adult championships of France (Maximaphily and open class) were held on this occasion.
Périgueux, capital of Périgord and chief town of the Dordogne department (24), benefits from a perfectly preserved heritage, rich of 2000 years of history, with in particular Puy-Saint-Front, a medieval and Renaissance district overlooking the Isle River and the district built on the ancient Vesunna, the best known Gallo-Roman city of the Aquitaine region.
One of the main vestiges of this ancient city of Vesunna (a sanctuary built in the 1st or 2nd century), the Tower of Vesone, is represented on the attached vignette to the stamp issued on October 29, 2018 (general sale) on the occasion of this exhibition "Timbres Passion 2018".


Ce joli timbre et sa vignette (0,80€, création et gravure : Elsa Catelin, tirage : 500004) figurent sur le pli Premier Jour ci-dessus, avec TAD de Périgueux du 26 octobre 2018. Merci beaucoup André !
Ce TAD (conception : Pierre Bara), un des plus beaux de ces dernières années à mon humble avis, était également proposé par le Carré d'Encre à Paris, comme de coutume, et représente une vue originale des 5 coupoles de la cathédrale Saint-Front, un des édifices emblématiques de Périgueux.
Cette cathédrale avec son clocher s'élevant à 62 mètres, également présente à gauche sur le timbre (vue depuis les berges de l'Isle), a été construite à partir du 12ème siècle et restaurée par Paul Abadie (l'architecte de la basilique du Sacré-Cœur à Paris) durant la seconde moitié du 19ème siècle.
La cathédrale est inscrite depuis 1998 par l'UNESCO au Patrimoine mondial de l'Humanité dans le cadre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle (via Lemovicensis).
This nice stamp and its vignette (€ 0.80, creation and engraving: Elsa Catelin, print run: 500,004) is present on the First Day cover above, with postmarks from Périgueux of October 26, 2018. Many thanks André!
This cancellation (design: Pierre Bara), one of the most beautiful of recent years in my humble opinion, was also proposed by the Carré d'Encre in Paris, as usual, and depicts an original view of the five cupolas of the Saint Front Cathedral, one of the emblematic buildings of Périgueux.
This cathedral with its bell tower rising 62 meters, also featured to the left on the stamp (seen from the banks of the Isle River), was built from the 12th century and restored by Paul Abadie (the architect of the Basilica of the Sacred Heart of Paris) during the second half of the 19th century.
Since 1998, the cathedral has been listed by UNESCO as a World Heritage Site, as part of the Routes of Santiago de Compostela (via Lemovicensis).

samedi 10 novembre 2018

"Eucalyptus and jujube honey" stamps on FDC from Algeria

Timbres "Miel d'eucalyptus et de jujubier" sur FDC d'Algérie

Le 18 octobre 2018 (vente générale), la poste algérienne a mis en circulation une jolie série de 2 timbres (25 dinars chacun, conception : Tahar Boukeroui) consacrée à 2 types de miels produits en Algérie, le miel d'eucalyptus et le miel de jujubier.
Merci beaucoup Zine pour ce pli Premier Jour (daté du 16 octobre 2018) concernant cette série originale en forme de losange, envoyé depuis la ville de Jijel !
Pour rappel, les timbres algériens comportent, depuis 2017, des mentions en arabe, berbère (tamazight), les 2 langues officielles d'après la constitution, et français (ou anglais). C'est le cas également sur le TAD Premier Jour ci-dessous, sans indication de ville précise (uniquement mention "Algérie Poste-Philatélie") et rappelant que cette émission est la 20ème cette année.
Comme cela était le cas pour le bloc-feuillet "Nelson Mandela" émis le 21 juillet 2018, ces 2 timbres ne comportent curieusement pas la mention "Algérie" en français ou en anglais...
On October 18, 2018 (general sale), the Algerian Post put into circulation a nice series of 2 stamps (25 dinars each, design: Tahar Boukeroui) devoted to two types of honey produced in Algeria, eucalyptus honey and jujube honey.
Thank you very much Zine for this First Day cover (dated October 16, 2018) about this original diamond-shaped series sent from the city of Jijel!
As a reminder, Algerian stamps include, since 2017, mentions in Arabic, Berber (Tamazight), the two official languages  ​​according to the constitution, and French (or English). This is also the case on the First Day cancellation below, without indication of a specific city (only the mention "Algeria Post-Philately") and recalling that this issue is the 20th this year. 
As it was the case for the souvenir sheet "Nelson Mandela" issued on July 21, 2018, these two stamps do not oddly include the mention "Algeria" in French or English ...


A travers cette série, la poste algérienne nous rappelle tous les bienfaits du miel (substance liquide produite par les abeilles à partir du nectar recueilli dans les fleurs) pour la santé ainsi que leur diversité, dependant de nombreux facteurs comme la nature de la flore ou celle du sol et des conditions météorologiques.
Le miel d'eucalyptus est produit principalement par les pays d'Europe du sud et du Maghreb (Algérie et Maroc), avec un goût très sucré et peu acide, rappelant celui du caramel. Ce miel est surtout connu pour être un antiseptique pulmonaire, intestinal et urinaire.
Le miel de jujubier (appelé "sidr" dans les pays arabes) est un miel plus rare, produit en Algérie, dans l'Atlas marocain ou au Yemen en particulier. Ce miel est considéré à la fois comme énergisant, antioxydant et antibactérien et contribue à renforcer le système immunitaire, traiter les ulcères ou les problèmes de foie ou soigner des infections des voies respiratoires.
Through this series, the Algerian Post reminds us all the benefits of honey (liquid substance produced by bees from the nectar collected in the flowers) for health and their diversity, depending on many factors such as the nature of the flora or that of soil and weather conditions.
Eucalyptus honey is produced mainly by some countries of southern Europe and Maghreb (Algeria and Morocco), with a very sweet and very little acid taste, reminiscent of that of caramel. This honey is best known for being a pulmonary, intestinal and urinary antiseptic.
Jujube (called "sidr" in the Arab countries) honey is a rarer honey, produced in Algeria, in the Moroccan Atlas or in Yemen in particular. This honey is considered both energizing, antioxidant and antibacterial and helps strengthen the immune system, treat ulcers or liver problems or treat respiratory infections. 
 

"President Masaryk with a child" postmark and stamp on cover from Czech Republic

Timbre et TAD "Président Masaryk portant une enfant" sur lettre de République tchèque

En 1928, lors d'une visite d'état dans la ville de Žďár nad Sázavou, Tomáš Garrigue Masaryk, premier président de la République tchécoslovaque après l'indépendance du pays en 1918, une petite fille de 3 ans (elle s'appelle Eva Neugebauerová) en costume traditionnel "kroj" est dans la foule avec sa mère avec un bouquet de fleur.
Le président Masaryk la prend dans ses bras et un photographe de presse, Jano Šrámek, a eu la présence d'esprit de prendre une photographie de cette scène.
Une image emblématique était alors née, reliant l'humanisme éclairé de Masaryk et un état tchécoslovaque naissant dans une image symbolique du vieil homme d'état tenant l'avenir de son pays !
Cette photographie populaire a fait le tour du monde et, juste avant l'invasion nazie de la Tchécoslovaquie et après la mort de Masaryk en 1937, un timbre a été émis en 1938, reproduisant cette photo.
In 1928, during a state visit to the city of Žďár nad Sázavou, Tomáš Garrigue Masaryk, first president of the Czechoslovak Republic after the country's independence in 1918, a 3-year-old girl (her name is Eva Neugebauerová) in traditional costume "kroj" is in the crowd with his mother with a bouquet of flowers.
President Masaryk takes her in his arms and a press photographer, Jano Šrámek, had the presence of mind to take a photograph of this scene.
An iconic picture was then born, linking Masaryk's enlightened humanism and a nascent Czechoslovak statehood in a symbolic picture of the elder statesman holding aloft the future of his nation!
This photograph became very popular around the world and, just before the Nazi invasion of Czechoslovakia and after Masaryk's death in 1937, a stamp was issued in 1938, reproducing this photo.


Ce timbre de 1938 consacré à l'enfance, gravé par Bohumil Heinz (auteur de plus de 20 timbres tchécoslovaques et de nombreux billets de banque), a été reproduit sur un timbre (5,40 CZK) émis par la poste tchèque le 20 janvier 2000.
Ce timbre, créé et gravé par Bedřich Housa, a été mis en circulation dans le cadre de la série "tradition tchèque de la production de timbres", à l'occasion de l'exposition philatélique organisée à Brno en 2000.
Ce timbre a été également imprimé en carnet composé de 8 timbres + 4 vignettes (avec initiales TGM du président Masaryk et mention, logo de cette exposition Brno 2000).
Deux exemplaires de ce timbre ont été utilisés sur cette splendide lettre ci-dessus, envoyée de Žďár nad Sázavou le 16 octobre 2018, premier jour de mise en circulation d'un TAD spécial (conception : Emil Pelikán) inspiré par cette même photographie prise il y a 90 ans dans cette ville. Merci beaucoup Slavek !
Ce TAD, avec mention "100 let státnosti" ("100 ans d'état") est émis dans le cadre des célébrations du 100ème anniversaire de la Tchécoslovaquie.
Slavek a utilisé un 3ème timbre (25 CZK) émis le 1er janvier 2003 pour célébrer les 10 ans de l'indépendance de la République Tchèque, représentant un lion de Bohême couronné à 2 queues, une statue en pierre par le sculpteur Josef Max (1804-1855), située près du château de Prague.
This 1938 "stamp for children", engraved by Bohumil Heinz (author of more than 20 Czechoslovak stamps and numerous banknotes), was reproduced on a stamp (CZK 5.40) issued by the Czech Post on January 20, 2000.
That stamp, created and engraved by Bedřich Housa, was put into circulation as part of the series "tradition of Czech stamp production" and dedicated to the philatelic exhibition held in Brno in 2000.
This stamp was also printed in a booklet consisting of 8 stamps + 4 vignettes (with initials TGM of the president Masaryk and mention, logo of this exhibition Brno 2000).
Two copies of this stamp were used on this splendid letter above, sent from Žďár nad Sázavou on October 16, 2018, the first day of circulation of a special postmark (design: Emil Pelikán) inspired by this same photograph taken 90 years ago in this city. Thank you very much Slavek!
This postmark, with the mention "100 let státnosti" ("100 years of state") is issued as part of the celebrations of the 100th anniversary of Czechoslovakia.
Slavek used a third stamp (25 CZK) issued on January 1, 2003 to celebrate the 10 years of independence of the Czech Republic, depicting a two-tailed Bohemian crowned lion, a stone statue by the sculptor Josef Max (1804-1855), located near the Prague Castle.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...