lundi 21 mai 2018

EUROPA 2018 (Bridges) stamp set on FDC from Malta

Série EUROPA 2018 (Ponts) sur FDC de Malte

La poste maltaise a choisi cette année le 3 mai 2018, et non le 9 mai 2018 (Journée de l'Europe), pour émettre sa série EUROPA, dont le thème choisi cette année par PostEurop est consacré aux ponts.
C'est cette série de 2 timbres qui figure sur le joli FDC illustré officiel ci-dessous avec TAD du musée postal de Malte à La Valette. Merci beaucoup Silvan !
Ces 2 timbres (conception : David P. Attard) ont été imprimés chacun en feuille numérotée composée de 11 timbres + 1 vignette, incluant le logo EUROPA et le pont concerné.
Pour illustrer ce thème des ponts, la poste maltaise a choisi d'évoquer le pont de Madliena et le pont brise-lames du Grand Harbour.
The Maltese Post has chosen this year May 3, 2018, and not May 9, 2018 (Europe Day), to issue its EUROPA stamp set, whose theme chosen this year by PostEurop is dedicated to bridges.
This set of two stamps is present on the beautiful official illustrated FDC below with postmarks from the Malta Postal Museum in Valletta. Thank you very much Silvan!
These two stamps (design: David P. Attard) were each printed in a numbered sheet of 11 stamps + 1 vignette, including the EUROPA logo and the bridge concerned.
To illustrate this theme of bridges, the Maltese Post has chosen to feature the Madliena Bridge and the Grand Harbour breakwater bridge.


Le pont de Madliena (timbre à 2,19€, tirage : 39600), également représenté sur le TAD, a été construit en pierres en 1880 par les forces militaires britanniques pour faciliter le transport du matériel militaire et aussi des militaires le long des "Lignes de Victoria". Ce pont permettait aux soldats, jusqu'en 1930, d'atteindre le Fort Madliena.
Ces "Lignes de Victoria", construites dans la 2ème moitié du 19ème siècle par les britanniques, sont un grand ensemble de fortifications flanqué de tours défensives et de forts, qui s'étend sur 12 kilomètres dans toute la largeur de l'île de Malte, en divisant le nord de l'île du sud plus peuplé.
Ce pont est aujourd'hui une voie populaire pour se rendre en particulier dans les villes de Gharghur ou Naxxar.
The Madliena Bridge (€ 2.19 stamp, print run: 39,600), also represented on the FDC cancellation, was built in stone in 1880 by the British military forces to facilitate the transport of military equipment and also soldiers along the Victoria Lines. This bridge allowed the soldiers, until 1930, to reach Fort Madliena.
These Victoria Lines, built in the 2nd half of the 19th century by the British, are a large set of fortifications flanked by defensive towers and forts, stretching for 12 kilometers across the width of the island of Malta , dividing the north of the island from the more heavily populated south.
This bridge is nowadays a popular way to go especially in the cities of Gharghur or Naxxar.


Le 2ème timbre de cette série (0,59€, tirage : 35200), présent également sur la 2ème lettre ci-dessus avec TAD spécial de ce même musée postal à La Valette, en date du 5 mai 2018, est consacré au pont brise-lames du Grand Harbour.
Ce pont, également appelé pont de Saint-Elme, a été construit pendant 7 ans (achevé en 1910) par les britanniques, dans le cadre du projet brise-lames visant à protéger des intrusions le Grand Harbour, ce havre naturel qui abrite la capitale, La Valette. 
Détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, une réplique de ce pont a été inaugurée en 2011.
The second stamp of this series (€ 0.59, print run: 35,200), also present on the 2nd letter above with special postmark from this same Malta Postal Museum in Valletta, dated May 5, 2018, is dedicated to the Grand Harbour breakwater bridge.
This bridge, also known as St. Elmo Bridge, was built for 7 years (completed in 1910) by the British, as part of the breakwater project to protect from intrusions the Grand Harbour, this natural harbor of the capital, Valletta.
Destroyed during the Second World War, a replica of this bridge was inaugurated in 2011.

dimanche 20 mai 2018

Tribute to film director and screenwriter Valeriu Gagiu - Prepaid envelope from Moldova

Hommage au réalisateur et scénariste Valeriu Gagiu - Enveloppe pré-timbrée de Moldavie

Le 2 mai 2018, la poste moldave a mis en circulation sa 3ème enveloppe pré-timbrée de l'année (tarif postal domestique jusqu'à 20g - 1,75 L), consacrée au réalisateur, producteur et scénariste de théâtre et cinéma Valeriu Gagiu (1938-2010) à l'occasion du 80ème anniversaire de sa naissance.
Merci beaucoup Nicolae pou l'envoi de cette enveloppe (conception : Lilian Iațco, tirage : 10000) avec son TAD Premier Jour de Chişinău (MD-2012) !
L'illustration à gauche sur cette enveloppe montre des photographies de Valeriu Gagiu lors de tournages de films, "Pe urmele fiarei" (1976) par exemple sur la photo à droite.
A noter également cette plaque commémorative apposée en 2012 sur la façade de l'immeuble où Valeriu Gagiu vivait à Chişinău (bdul. Ştefan cel Mare şi Sfânt, 6).
On May 2, 2018, the Post of Moldova issued its third prepaid envelope of the year (domestic postal rate up to 20g - L 1.75), dedicated to the film and theatre director, producer and screenwriter Valeriu Gagiu (1938 -2010) on the occasion of the 80th anniversary of his birth.
Thank you very much Nicolae for this envelope (design: Lilian Iaţco, print run: 10,000) with its First Day cancellation from Chişinău (MD-2012)!
The illustration to the left on this envelope shows photographs of Valeriu Gagiu during film shoots, "Pe urmele fiarei" (1976) for example on the photo on the right.
To note also this commemorative plaque affixed in 2012 on the facade of the building where Valeriu Gagiu lived in Chişinău (bdul. Ştefan cel Mare şi Sfânt, 6).


Valeriu Gagiu a étudié le cinéma à l'institut de cinématographie de Moscou - VGIK entre 1958 et 1963 puis a commencé à collaborer avec les studios de cinéma Moldova-film en écrivant le scénario du film "Omul merge dupa soare" puis d'autres films poétiques du même type.
Il commence à réaliser ses premiers films à partir de 1966, comme "Gustul pâinii" (1966), "Zece ierni pe-o vară" (1969) ou "Explozie cu efect întârziat" (1970) puis le film musical "Unde ești, iubire?" ("Où es-tu, l'amour ?") en 1980, interprété par la chanteuse ukrainienne Sofia Rotaru (plus de 25 millions d'entrées dans l'ex-URSS).
A partir des années 1990, Valeriu Gagiu réalisera des films documentaires comme "Crăciunul însângerat" (1989) consacré à la révolution de 1989 en Roumanie ou "Duet pentru doi lunetiști" (1992) consacré au conflit armé entre les troupes moldaves et les séparatistes de Transnistrie.
Valeriu Gagiu studied cinema at the Institute of Cinematography in Moscow - VGIK between 1958 and 1963, then began to collaborate with film studios Moldova-film while writing the screenplay for the film "Omul merge dupa soare" and other poetic films of the same type.
He started making his first films from 1966, such as "Gustul pâinii" (1966), "Zece ierni pe-o vară" (1969) or "Explozie cu efect întârziat" (1970) and then the musical film "Unde ești, iubire?" ("Where Has Love Gone?") in 1980, performed by Ukrainian singer Sofia Rotaru (more than 25 million viewers in the former USSR).
From the 1990s, Valeriu Gagiu produced documentary films such as "Crăciunul însângerat" (1989) devoted to the 1989 Revolution in Romania or "Duet pentru doi lunetiști" (1992) devoted to the armed conflict between Moldova and separatists of Transnistria.


Dans les années 2000, il a été professeur à l'académie de musique, théâtre et beaux-arts à Chişinău.
Au cours de sa carrière, Valeriu Gagiu a reçu de nombreux prix lors de festivals de cinéma internationaux, principalement dans des pays d'Europe de l'est et de l'ex-URSS.
Nicolae a utilisé un autre timbre (12 L) ci-dessus, faisant partie d'une série (2 timbres) émise le 21 novembre 1992, consacrée à l'admission de la Moldavie à l'ONU.
In the 2000s, he was a professor at the Academy of Music, Theater and Fine Arts in Chişinău.
During his career, Valeriu Gagiu has received numerous awards at international film festivals, mainly in Eastern Europe and the former USSR.
Nicolae used another stamp (L 12.00) above, being part of a series (2 stamps) issued on November 21, 1992, devoted to the admission of Moldova to the UN. 

EUROPA 2018 (Bridges) miniature sheet on cover from Norway

Bloc-feuillet EUROPA 2018 (Ponts) sur lettre de Norvège

Cette année (le 20 avril 2018), la poste norvégienne (Posten) n'a mis en circulation qu'un seul timbre EUROPA, sous la forme d'un intéressant bloc-feuillet, consacré au thème des ponts, au spectaculaire pont d'Hardanger en particulier.
Ce bloc-feuillet (18 NOK, tirage : 70000, imprimé par Joh. Enschedé Security Print), conçu par Jørn O. Jøntvedt, figure sur cette lettre envoyée le 3 mai 2018 d'Oslo (Brev 21). Merci beaucoup Rune !
Le timbre de ce bloc-feuillet montre une vue d'ensemble de ce pont d'Hardanger ("Hardangerbrua") officiellement ouvert à la circulation en août 2013 (construction débutée en février 2009) pour remplacer une liaison par ferry entre Bruravik (municipalité d'Ulvik) et Brimnes (Eidfjord) et réduire le temps de transport routier entre Oslo et Bergen.
This year (on April 20, 2018), the Norwegian Post (Posten) put into circulation only one EUROPA stamp, in the form of an interesting miniature sheet, devoted to the theme of bridges, to the spectacular Hardanger Bridge in particular.
This miniature sheet (NOK 18.00, print run: 70,000, printed by Joh Enschedé Security Print), designed by Jørn O. Jøntvedt, was used on this letter sent on May 3, 2018 from Oslo (Brev 21). Thank you very much Rune!
The stamp of this miniature sheet shows an overview of this Hardanger Bridge ("Hardangerbrua") officially opened for traffic in August 2013 (construction started in February 2009) to replace a ferry link between Bruravik (municipality of Ulvik) and Brimnes (Eidfjord) and to reduce the road transport time between Oslo and Bergen.


Les marges de ce bloc-feuillet évoquent la période de construction de ce pont suspendu, le plus long pont de ce type en Norvège (le 8ème dans le monde), avec cette impressionnante vue d'ouvriers sur les câbles de retenue. A noter également ces discrets motifs à gauche (imprimés avec une encre argentée) évoquant en particulier un plan des piliers de ce pont.
Ce pont d'Hardanger, pont suspendu à deux voies et disposant d'une voie séparée pour les piétons et les cyclistes, est l'un des projets de ponts les plus spectaculaires de l'histoire de la Norvège, avec des piliers atteignant 200 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Avec une portée principale de 1310 mètres et une longueur totale de 1380 mètres, ce pont dispose de la plus longue travée au monde pour un pont à deux voies et constitue le premier pont norvégien à utiliser des amortisseurs.
The margins of this miniature sheet evoke the period of construction of this suspension bridge, the longest bridge of this kind in Norway (the 8th in the world), with this impressive view of workers on the restraining cables. To note also these discrete patterns on the left (printed with a silver ink) featuring in particular a plan of the pillars of this bridge.
This Hardanger Bridge, a two-lane suspension bridge with a separate path for pedestrians and cyclists, is one of the most spectacular bridge projects in Norwegian history, with its up to 200 meters high's pillars.
With a main span of 1,310 meters and a total length of 1,380 meters, this bridge has the longest span in the world for a two-lane bridge and is the first Norwegian bridge to use shock absorbers. 
 

samedi 19 mai 2018

Dominican Republic - Peru joint stamp issue: Historical and friendship relations

Émission commune République dominicaine-Pérou : liens historiques et d'amitié

Le 7 février 2018, les administrations postales de République dominicaine (Inposdom) et du Pérou (Serpost) ont mis en circulation un intéressant bloc-feuillet commun (2 timbres) ayant pour thème les liens historiques et d'amitié ("Lazos Históricos y de Amistad") entre les 2 pays.
La version dominicaine de ce bloc-feuillet figure sur le pli ci-dessous avec le TAD Premier Jour de Santo Domingo à gauche. Merci beaucoup Alejandro !
Ce bloc-feuillet (tirage : 25000), conçu par Alejandro Vignieri, rend en particulier hommage à 2 grandes figures du mouvement d'indépendance et de la lutte contre l'occupant espagnol dans les 2 pays, Gregorio Luperón (1839-1897) pour la République dominicaine et Ramón Castilla y Marquesado (1797-1867) pour le Pérou.
On February 7, 2018, the postal administrations of the Dominican Republic (Inposdom) and Peru (Serpost) put into circulation an interesting souvenir sheet (2 stamps) devoted to the theme of historical and friendship ties ("Lazos Históricos y de Amistad") between the 2 countries.
The Dominican version of this souvenir sheet as used on the cover below with First Day cancellation from Santo Domingo on the left. Thank you very much Alejandro!
This souvenir sheet (print run: 25,000), designed by Alejandro Vignieri, pays tribute in particular to two great figures of the independence movement and the struggle against the Spanish occupation in the two countries, Gregorio Luperón (1839-1897) for the Dominican Republic and Ramón Castilla y Marquesado (1797-1867) for Peru.


Les portraits des 2 personnages sont représentés sur ces 2 timbres (RD $ 50.00 chacun) avec les drapeaux de chaque pays dans le fond.
La marge inférieure évoque 2 sites emblématiques et touristiques des 2 pays, le Pico Duarte (3098 mètres d'altitude), point culminant de la République dominicaine et des Caraïbes, et le célèbre Machu Pichu (2438 mètres d'altitude), ancienne cité inca au 15ème siècle, un des symboles du Pérou aujourd'hui.
Gregorio Luperón a été un patriote, général, révolutionnaire, ministre de la guerre et président provisoire de la République dominicaine (en 1879-1880).
Ramón Castilla y Marquesado a été caudillo, président du Pérou à 4 reprises mais surtout une figure militaire, participant à plusieurs batailles contre l'Espagne, et une figure politique (abolition de l'esclavage, développement de l'économie, modernisation de l'état).
The portraits of the two characters are featured on these two stamps (RD $ 50.00 each) with the flags of each country in the background.
The lower margin evokes two emblematic and tourist sites of the two countries, the Pico Duarte (3,098 meters above sea level), highest point of the Dominican Republic and the Caribbean, and the famous Machu Pichu (2,438 meters of altitude), ancient Inca city in 15th century, one of the symbols of Peru today.
Gregorio Luperón was a patriot, general, revolutionary, minister of war and provisional president of the Dominican Republic (in 1879-1880).
Ramón Castilla y Marquesado was a caudillo, president of Peru 4 times but especially a military figure, participating in several battles against Spain, and a political figure (abolition of slavery, development of the economy, modernization of the state). 
 

"FIFA World Cup 2026 - Bidding nation" stamp on FDC from Morocco

Timbre "Coupe du monde de football 2026" sur FDC du Maroc

Le 11 août 2017, la Fédération royale marocaine de football annonçait qu'elle présente sa candidature pour l'organisation de la Coupe du Monde de la FIFA 2026, la 5ème candidature de ce pays après les tentatives infructueuses de 1994, 1998, 2006 et 2010...
Le 23 janvier 2018, le logo officiel de cette candidature a été dévoilé lors d'une conférence de presse de la Fédération royale marocaine de football à Casablanca.
Ce logo est inspiré du drapeau national avec cette étoile pentagramme verte entourée de sept feuilles rouges, donnant un coup de pied dans un ballon de football noir et blanc symbolisant l'unité et la brillance.
On August 11, 2017, the Royal Moroccan Football Federation announced that it is applying for the organization of the 2026 FIFA World Cup, the country's 5th bid following the unsuccessful attempts of 1994, 1998, 2006 and 2010...
On January 23, 2018, the official logo of this candidacy was unveiled at a press conference of the Royal Moroccan Football Federation in Casablanca.
This logo is inspired by the national flag with this green pentagram star surrounded by seven red leaves, kicking a black and white ball symbolizing unity and brilliance.


Le 17 avril 2018, la poste marocaine Barid Al Maghrib a mis en circulation un timbre spécial (9 dirhams) consacré à cette candidature du Maroc pour organiser cette coupe du monde de football en 2026.
Merci beaucoup Pierre pour ce très joli FDC officiel ci-dessus (n° 0161, tirage inconnu) concernant ce timbre "Maroc 2026", avec TAD classique additionnel (de Rabat ?) en date du 3 mai 2018 !
Le logo de cette candidature est présent au centre de ce timbre, la partie inférieure étant inspirée par un mélange de culture traditionnelle marocaine et de ses éléments les plus modernes, par exemple une ancienne porte de la médina, des instruments de musique traditionnels et le nouveau train à grande vitesse (éléments identiques sur l'enveloppe).
L'annonce du pays organisateur de cette coupe du monde 2026 (une 2ème candidature conjointe Canada/USA/Mexique) aura lieu le 13 juin 2018 lors du congrès de la FIFA à Moscou.
On April 17, 2018, the Moroccan Post "Barid Al Maghrib" put into circulation a special stamp (9 Dirhams) devoted to this candidature of Morocco to organize this FIFA World Cup in 2026.
Thank you very much Pierre for this beautiful official FDC above (No 0161, unknown print run) concerning this "Morocco 2026" stamp, with additional standard postmark (from Rabat?) dated May 3, 2018!
The logo of this candidature is present in the middle on that stamp, the lower part being inspired by a mixture of traditional Moroccan culture and its most modern elements, for example an ancient medina door, traditional musical instruments and the new high speed train (identical elements on the envelope).
The announcement of the host country for this FIFA World Cup 2026 (a 2nd joint Canada/USA/Mexico bid) will take place on June 13, 2018 at the FIFA Congress in Moscow. 
 

vendredi 18 mai 2018

EUROPA 2018 (Bridges) stamp on FDC from Czech Republic

Timbre EUROPA 2018 (Ponts) sur FDC de République Tchèque

Le 2 mai 2018, la poste tchèque a mis en circulation un unique timbre EUROPA (comme de coutume) consacré cette année au thème des ponts, en particulier à 2 ponts construits à des périodes différentes sur la rivière Vltava à Podolsko (région de Bohême-du-Sud).
Ce timbre (tarif permanent "E" pour l'Europe - 35 CZK), conçu par Milan Bauer, figure sur le FDC officiel ci-dessous (tirage : 3300) avec TAD de Prague. Merci beaucoup Bret !
La gravure sur cette enveloppe (par Václav Fajt) montre une des entrées en pierre du plus ancien pont sur ce timbre, au premier plan, un pont à chaîne de style Empire, le dernier pont de ce type encore en service en République Tchèque.
On May 2, 2018, the Czech Post put into circulation a unique EUROPA stamp (as usual) devoted this year to the theme of bridges, in particular to two bridges built at different times on the Vltava River in Podolsko (South Bohemian region).
That stamp (permanent rate "E" for Europe - 35 CZK), designed by Milan Bauer, is present on the official FDC below (print run: 3,300) with cancellations from Prague. Thank you very much Bret!
The engraving on this envelope (by Václav Fajt) shows one of the stone entrances of the oldest bridge featured on that stamp, in the foreground, an Empire style chain bridge, the last bridge of this type still in service in Czech Republic.


L'histoire de ce pont est très surprenante : il a été construit par l'architecte Vojtěch Lanna dans les années 1847-1848, le long d'une importante route commerciale entre la Bavière et la Galicie, utilisé pendant de longues années, jusqu'en 1960.
Entre 1939 et 1943, un 2ème pont en béton armé (pont en arc), beaucoup plus imposant (510,20 mètres de long, 37 mètres de haut), est construit à proximité (au 2ème plan sur ce timbre) pour répondre à l'augmentation du trafic routier et dans le cadre du projet de construction du barrage d'Orlik.
Déclaré monument culturel national protégé en 1959, l'ancien pont à chaîne est alors démonté (2000 morceaux de granit et 1100 pièces métalliques) à partir de 1960 pour être reconstruit à Stádlec sur la rivière Lužnice et remis en service à partir de 1975.
The history of this bridge is very surprising: it was built by the architect Vojtěch Lanna in the years 1847-1848, along a major trade route between Bavaria and Galicia, used for many years, until 1960.
Between 1939 and 1943, a second bridge in reinforced concrete (arch bridge), much more imposing (510.20 meters long, 37 meters high), is built nearby (in the 2nd plan on the stamp) to meet the increase in road traffic and as part of the Orlik Dam project.
Declared national cultural monument in 1959, the old chain bridge was then dismantled (2,000 pieces of granite and 1,100 metal pieces) from 1960 to be rebuilt in Stádlec on the Lužnice river and put back in service from 1975.


Donc ce timbre a été inspiré d'une photographie prise entre 1943 et 1959, lorsque ces 2 ponts étaient encore l'un à côté de l'autre, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui !
Bret a eu la gentillesse de m'envoyer également le feuillet de 6 timbres ci-dessus dans lequel ce timbre à été imprimé. A noter cette petite partie au centre de la marge inférieure, constituée d'un hologramme afin de limiter la reproduction illicite de ce feuillet.
So this stamp was inspired by a photograph taken between 1943 and 1959, when these two bridges were still next to each other, which is no longer the case today!
Bret was kind enough to also send me the sheetlet of 6 stamps above in which that stamp was printed. To note this small part in the center of the bottom margin, consisting of a hologram in order to limit the illegal reproduction of this sheetlet.

jeudi 17 mai 2018

bird and Lake Malawi stamps on cover from Malawi

Timbres "oiseau" et "lac Malawi" sur lettre du Malawi

J'ai publié récemment sur ce blog un article concernant ma 1ère lettre reçue du Malawi, affranchie en particulier avec 2 timbres de la série (10 timbres) émise le 25 avril 2014, consacrée au lac Malawi (le 3ème plus grand lac d'Afrique), occupant la partie orientale du pays (sa superficie couvre 20% du territoire) et la frontière avec la Tanzanie et le Mozambique.
Merci beaucoup Roland pour cette autre lettre du Malawi, envoyée le 19 avril 2018 depuis Chichiri, un quartier de Blantyre, capitale économique actuelle et ancienne capitale politique du pays (jusqu'en 1975).
Les 2 timbres à droite font partie de cette même série dédiée au lac Malawi.
I recently published on this blog an article about my first letter received from Malawi, franked in particular with 2 stamps of the series (10 stamps) issued on April 25, 2014, dedicated to Lake Malawi (the 3rd largest lake in Africa ), occupying the eastern part of the country (its area covers 20% of the territory) and the border with Tanzania and Mozambique. 
Thank you very much Roland for this other cover from Malawi, sent on April 19, 2018 from Chichiri, a district of Blantyre, the current economic capital and former political capital of the country (until 1975).
The two stamps on the right are part of this same series dedicated to Lake Malawi.


Ces 2 timbres représentent respectivement un aigle pêcheur d'Afrique / Haliaeetus vocifer (450 kwacha) et le ferry MV Mtendere (100 kwacha) exploité pour le transport de passagers et de marchandises sur ce lac. Ce bateau est actuellement hors service est à quai à Monkey Bay, une ville située à l'extrême sud du lac Malawi.
Le dernier timbre ci-dessus, incluant une surcharge de 600 kwacha appliquée en 2017, est initialement un timbre (1 kwacha) émis le 25 juillet 1988 dans une série de 15 timbres consacrée à différentes espèces d'oiseaux vivant dans le pays, le Pigeon à masque blanc (Aplopelia larvata) ici.
These two stamps respectively represent an African fishing eagle / Haliaeetus vocifer (450 Kwacha) and ferry MV Mtendere (100 Kwacha) operated for the transport of passengers and goods on this lake. This boat is currently out of service and is docked at Monkey Bay, a town on the far south of Lake Malawi.
The last stamp above, including a surcharge of 600 Kwacha applied in 2017, is initially a stamp (1 Kwacha) issued on July 25, 1988 in a series of 15 stamps devoted to different species of birds living in the country, the cinnamon dove (Aplopelia larvata) here.

lundi 14 mai 2018

"Spanish Museums - 5th part" stamp set on cover from Barcelona

Série "Musées d'Espagne - 5ème partie" sur lettre de Barcelone

Après le musée de Guadalajara et le musée d'art abstrait espagnol de Cuenca en 2014, le musée national d'archéologie, le musée Thyssen-Bornemisza et le musée Lázaro Galdiano en 2015, le musée national de sciences naturelles à Madrid, le musée d'art contemporain de Barcelone et l'institut de Valence d'art moderne en 2016,  le musée national d'archéologie sous-marine de Carthagène, le Centre Pompidou de Malaga et le musée de La Rioja à Logroño en 2017, la poste espagnole (Correos) a mis en circulation, le 26 mars 2018, 3 nouveaux timbres (0,65€, tirage : 228000, imprimés chacun en feuillet de 12 timbres) d'une série consacrée aux musées du pays, le musée Guggenheim à Bilbao, le musée maritime de la Cantabrie et le Corps des conservateurs de musées cette fois. 
Merci beaucoup Josep pour cette nouvelle lettre envoyée le 12 avril 2018 de Barcelone, affranchie avec les 3 timbres de cette nouvelle série !
After the Museum of Guadalajara and the Museum of Spanish Abstract Art of Cuenca in 2014, the National Archaeological Museum, the Thyssen-Bornemisza Museum and the Lázaro Galdiano Museum in 2015, the National Museum of Natural Sciences in Madrid, the Barcelona Museum of Contemporary Art and the Valencia Institute of Modern Art in 2016, the National Museum of Underwater Archaeology in Cartagena, the Centre Pompidou Málaga, and the Museum of La Rioja in Logroño in 2017, the Spanish Post (Correos) put into circulation on March 26, 2018, three new stamps (€ 0.65, print run : 228,000, printed each in a sheetlet of 12 stamps) of a series dedicated to different museums of the country, the Guggenheim Museum Bilbao, the Cantabrian Maritime Museum and the Cuerpo de Conservadores de Museos this time.
Thank you very much Josep for this new cover sent on April 12, 2018 from Barcelona, franked with the 3 stamps of this new series!  



Le musée Guggenheim à Bilbao (Pays basque), un des bâtiments contemporains les plus connus et appréciés au monde, symbole du renouveau de cette ville, a été inauguré en 1997.
Ce musée d'art moderne et contemporain (architecte : Frank Gehry) ressemble à un grand bateau aux formes impossibles, avec des panneaux brillants évoquant les écailles d'un poisson.
Le timbre montre une vue d'ensemble du musée depuis l'Avenida de las Universidades.
Le musée maritime de la Cantabrie à Santander a pour mission la diffusion du patrimoine maritime grâce à son fonds qui démontre la grande diversité de la Cantabrie ainsi que la relation de ses habitants avec la mer au fil des siècles.
Le timbre représente 2 des principales pièces du musée, les squelettes de deux baleines, dont celui d'un rorqual commun de plus de vingt mètres.
Le corps des conservateurs de musées a célébré le 150ème anniversaire de sa création en 2017. Sa mission principale est de conserver, étudier et favoriser la diffusion du patrimoine et des biens culturels dans le pays.
Le timbre montre des membres de cette institution à travers des images du passé et du présent.
The Guggenheim Museum in Bilbao (Basque Country), one of the most famous and appreciated contemporary buildings in the world, symbol of the revival of this city, was inaugurated in 1997.
This museum of modern and contemporary art (architect: Frank Gehry) looks like a large boat with impossible shapes, with glossy panels evoking the scales of a fish.
The stamp shows an overview of the museum from Avenida de las Universidades.
The Cantabrian Maritime Museum in Santander has for mission to promote Cantabria's maritime heritage as a showcase for its diversity and its inhabitants’ relationship with the sea throughout the centuries.
The stamp represents two of the main pieces of the museum, the skeletons of two whales, one of which, a finback whale over twenty metres long.
The Cuerpo de Conservadores de Museos celebrated the 150th anniversary of its creation in 2017. Its main mission is to conserve, research and promote heritage and cultural assets in the country.
The stamp shows members of this institution through images of past and present. 
 

dimanche 13 mai 2018

Special covers from 2018 Essen International Stamp Exhibition

Souvenirs de l'exposition philatélique internationale 2018 à Essen (Allemagne)

Un grand merci Jens pour cette intéressante enveloppe ayant pour thème la 28ème édition de l'exposition philatélique internationale ("Internationale Briefmarken-Messe") organisée à Essen du 3 au 5 mai 2018 !
Le 3 mai 2018, la Deutsche Post a mis en circulation 3 nouveaux timbres dans le cadre de sa série de bienfaisance "Für den Sport" ("Pour le sport").
Depuis 1968, ces timbres sont en effet émis avec des surtaxes au profit de la fondation allemande d'aide pour le sport ("Stiftung Deutsche Sporthilfe") et ont permis de récolter près de 130 millions d'euros pour financer des programmes sociaux dans le domaine de la jeunesse et du sport.
Cette nouvelle série intitulée "Legendäre Fußballspiele" ou "Matchs de football légendaires" est en particulier consacrée aux 3 finales de coupe du monde en 1954, 1974 et 1990, remportées par l'Allemagne.
A big thank you Jens for this interesting envelope having for theme the 28th edition of the international philatelic exhibition ("International Briefmarken-Messe") held in Essen from May 3 to 5, 2018!
On May 3, 2018, the Deutsche Post issued 3 new stamps as part of its charity series "Für den Sport" ("For sport"). 
Since 1968, these stamps are indeed issued with surcharges devoted to the German Sport Aid Foundation ("Stiftung Deutsche Sporthilfe") and allowed to collect nearly € 130 million which were used to finance social programs in the field of youth and sports. 
This new series entitled "Legendäre Fußballspiele" or "Legendary Football games" is in particular dedicated to the 3 FIFA World Cup Finals in 1954, 1974 and 1990, won by Germany.


Pendant les 3 jours de cette exposition à Essen, la Deutsche Post a commercialisé l'enveloppe pré-timbrée ci-dessus "Messebriefumschlag" (prix de vente : 1,20€), incluant un des 3 timbres (0,70€ + 0,30€) de cette nouvelle série "Für den Sport" (conception : Astrid Grahl et Lutz Menze).
Ce timbre est consacré à la finale de la coupe du monde de football en 1954 (organisée en Suisse), remportée par la RFA sur le score de 3-2 contre la Hongrie, pourtant archi favorite de cette compétition.
Lors de ce tournoi puis de cette finale, souvent référencée comme "Le Miracle de Berne", le gardien de but allemand, Anton Turek (1919-1984), a été l'auteur de plusieurs arrêts de classe, notamment face à Nándor Hidegkuti et le commentateur radio allemand Herbert Zimmermann s'est exclamé "Turek, du bist ein Fußballgott!" ("Turek, tu es un Dieu du football !").
C'est ce que ce timbre rappelle, l'illustration à gauche sur cette enveloppe montrant le but de la victoire (par Helmut Rahn) lors de cette finale de 1954 ainsi que la statue d'Anton Turek érigée à Düsseldorf, le club où il a joué entre 1950 et 1955.
During the 3 days of this exhibition in Essen, the Deutsche Post has marketed the prepaid envelope above "Messebriefumschlag" (selling price: € 1.20), including one of the 3 stamps (€ 0.70 + € 0.30) of this new series "Für den Sport" (design: Astrid Grahl and Lutz Menze).
That stamp is dedicated to the final of the FIFA World Cup in 1954 (organized in Switzerland), won by the FRG on the score of 3-2 against Hungary, yet archi favorite of this competition.
During this tournament and then the final, often referred to as "The Miracle of Bern", the German goalkeeper, Anton Turek (1919-1984), was the author of several class judgments, especially against Nándor Hidegkuti and German radio commentator Herbert Zimmermann exclaimed "Turek, du bist ein Fußballgott!" ("Turek, you're a football god!").
That's what this stamp recalls, the illustration on the left on this envelope showing the goal of the victory (by Helmut Rahn) in this final of 1954 and the statue of Anton Turek erected in Düsseldorf, the club where he played between 1950 and 1955.


La poste tchèque était également présente à Essen et, comme de coutume, a mis en circulation l'entier postal ci-dessus (tarif permanent "E" pour un envoi jusqu'à 50g en Europe, soit 35 CZK actuellement).
Bret a eu la gentillesse de m'envoyer cet entier postal (prix de vente : 40 CZK, tirage : 2100) de Prague avec TAD du 3 mai 2018.
Cette carte, conçue par Jan Ungrád, comportant la mention "PostFila Prag" (la branche "Philatélie" de la poste tchèque), inclut une illustration à gauche évoquant différents motifs architecturaux de cette région d'Essen, en particulier le siège du groupe de sidérurgie ThyssenKrupp et la statue d'ange, par le sculpteur Ewald Mataré (1887-1965) pour la résidence épiscopale du diocèse local.
The Czech Post was also present in Essen and, as usual, has issued the special postal stationary above (permanent rate "E" for a shipment up to 50g to Europe, currently 35 CZK).
Bret was kind enough to send me this postal stationery (selling price: 40 CZK, print run: 2,100) from Prague with postmark of May 3, 2018.
This card, designed by Jan Ungrád, including the words "PostFila Prag" (the Czech Post "Philately" special department), includes an illustration to the left of various architectural motifs from this area of Essen, in particular the headquarters of the ThyssenKrupp company and the statue of an angel, by sculptor Ewald Mataré (1887-1965) for the bishop's residence of the local diocese. 
 

New "Czech Jazz" stamp on FDC from Prague

Timbre "Jazz tchèque" sur FDC de Prague

Le 2 mai 2018, la poste tchèque a mis en circulation un nouveau timbre intitulé "Jazz tchèque" ("Český jazz") rendant hommage aux musiciens et compositeurs tchécoslovaques et tchèques ayant popularisé ce style de musique, né au début du 20ème siècle dans la communauté afro-américaine du sud des États-Unis.
Merci beaucoup Bret pour ce FDC officiel (tirage : 3300) concernant ce timbre, avec TAD de Prague représentant quelques notes sur une portée dont les lignes forment des vagues !
A noter cette gravure à gauche (par Bohumil Šneider), amusante, représentant un ancien roi jouant du trombone sur le pont Charles (avec le château de Prague dans le fond), avec sa couronne à terre lui permettant de récolter les dons des passants...
On May 2, 2018, the Czech Post issued a new stamp entitled "Czech Jazz" ("Český jazz") paying tribute to Czechoslovak and Czech musicians and composers who popularized this style of music, which was born at the beginning of the 20th century in the African American community of the southern United States.
Thank you very much Bret for this official FDC (print run: 3,300) regarding this stamp, with postmarks from Prague representing some notes on a wavy music staff!
To note this engraving on the left (by Bohumil Šneider), funny, depicting a former king playing trombone on the Charles Bridge (with the Prague Castle in the background), and collecting donations from the public in his royal crown ...


Ce timbre (tarif permanent "Z" pour un envoi prioritaire jusqu'à 50g hors d'Europe - 41 CZK actuellement), conçu par Jiří Slíva, évoque également ce thème avec humour avec ce lion de Bohême à 2 queues, représenté sur les petites armoiries de la République Tchèque, jouant du saxophone et dont la couronne a été remplacée par une casquette prisée du jazzman.
Jaroslav Ježek (1906-1942) a été le principal compositeur et joueur de jazz tchèque, très populaire dans la Tchécoslovaquie d'avant-guerre.
Après l'avènement du fascisme, la musique de jazz est devenue indésirable, étant considérée comme une musique "d'une race inférieure".
Le jazz tchèque de la fin des années 1950 a été influencé de manière significative par des musiciens comme Jiří Šlitr et Jiří Suchý puis plus tard par le célèbre pianiste et compositeur Karel Růžička Sr. ou Jiří Stivín, musicien de jazz tchèque, multi-instrumentiste et compositeur.
That stamp (permanent rate "Z" for a priority shipment up to 50g outside Europe - 41 CZK currently), designed by Jiří Slíva, also evokes this theme with humor with this two-tailed Bohemian lion, featured on the small coat of arms of the Czech Republic, playing saxophone and whose crown has been replaced by a popular jazzman cap.
Jaroslav Ježek (1906-1942) was the main Czech composer and jazz player, very popular in pre-war Czechoslovakia.
After the advent of fascism, jazz music became undesirable, being considered as "music of an inferior race".
Czech jazz in the late 1950s was significantly influenced by musicians such as Jiří Šlitr and Jiří Suchý, and later by renowned pianist and composer Karel Růžička Sr. or Czech jazz musician Jiří Stivín, a multi-instrumentalist and composer.


Ce 2 mai 2018, le bureau principal de Prague 1 a également mis en circulation un TAD spécial à l'occasion de l'émission de ce timbre, une composition à partir des 4 lettres du mot "jazz".
Conçu également par Jiří Slíva, ce TAD a été appliqué sur cette 2ème lettre ci-dessus, affranchie avec ce même timbre. Merci beaucoup Slavek !
On May 2, 2018, the main post office of Prague 1 also issued a special postmark for the issue of that stamp, a composition from the 4 letters of the word "jazz".
Also designed by Jiří Slíva, this postmark was applied on this 2nd letter above, franked with the same stamp. Thank you very much Slavek!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...