jeudi 18 juillet 2019

EUROPA 2019 (National birds) miniature sheet on FDC from Belgium

Bloc-feuillet EUROPA 2019 (Oiseaux nationaux) sur FDC de Belgique

Comme en 2018, la poste belge bpost a mis en circulation le 17 juin 2019 (prévente le 15 juin 2019 à Wetteren) sa série EUROPA (2 timbres) sous la forme d'un très joli (et très cher !) bloc-feuillet.
Pour rappel, le thème EUROPA choisi cette année est consacré aux oiseaux nationaux ("nationale vogels" en flamand).
Merci beaucoup Jacques pour ce joli pli Premier Jour concernant ce bloc-feuillet (tarif "Europe 3" correspondant à un envoi non normalisé jusqu'à 100g en Europe - 4,20€ si achat par 2 minimum ou 4,38€ à l'unité) avec TAD (geai des chênes) de Bruxelles !
Conçu par Kris Maes, ce bloc-feuillet (tirage : 65725) a été conçu de façon originale avec les 2 timbres qui semblent être disposés "tête-bêche" et en mettant à l'honneur les nids des 2 espèces d'oiseaux représentées.
A noter, comme cela est le cas depuis 2011 en Belgique, que le logo EUROPA présent sur ces 2 timbres est non conforme (police inadéquate concernant la lettre R)...
As in 2018, the Belgian Post bpost put into circulation on June 17, 2019 (preview sale on June 15, 2019 in Wetteren) its EUROPA series (2 stamps) in the form of a very nice (and very expensive!) miniature sheet.
As a reminder, this year's EUROPA theme is devoted to national birds ("nationale vogels" in Flemish).
Thank you very much Jacques for this beautiful First Day Cover regarding this miniature sheet (rate "Europe 3" corresponding to a non standardized shipment up to 100g to Europe - € 4.20 if purchased by two minimum or € 4.38 by one) with cancellations (Eurasian jay) from Brussels!
Designed by Kris Maes, this miniature sheet (print run: 65,725) was designed in an original way with two stamps that seem to be arranged "tête-bêche" and honoring the nests of the two bird species represented.
To note, as it is the case since 2011 in Belgium, that the EUROPA logo present on these two stamps is non-compliant (inadequate font for the letter R) ...


Cette série a été conçue en collaboration avec l'association flamande de protection de la nature et des oiseaux en particulier "Vogelbescherming Vlaanderen" et met en avant des oiseaux "typiquement" belges et présents sur l'ensemble du territoire d'après bpost...
Ces 2 oiseaux très colorés, le loriot d'Europe (Oriolus oriolus) et le geai des chênes (Garrulus glandarius), ne sont pas considérées comme des espèces menacées.
Contrairement au geai des chênes, un oiseau "guetteur" dont le cri strident alerte ses congénères en cas d'approche d'un intrus, le loriot d'Europe est un oiseau très discret, très difficile à observer...
Les 2 oiseaux sont représentés sur une branche sur ces 2 timbres avec également leurs nids respectifs (suspendus pour le loriot !). Les œufs de chaque espèce sont également représentés dans la marge, à côté des noms des oiseaux.
A noter enfin qu'une vingtaine de pays ou territoires émettant des timbres EUROPA cette année, incluant la Belgique (cf mention en bas à droite sur ce bloc-feuillet), participent au projet "Europa Bird Stamps 2019" consistant à scanner les timbres (via une application gratuite CEE-app) pour écouter le chant des oiseaux.
This series was designed in collaboration with the Flemish association for the protection of nature and birds in particular "Vogelbescherming Vlaanderen" and highlights "typical" Belgian birds, present throughout the territory, acoording to bpost ...
These two highly colored birds, the Eurasian golden oriole (Oriolus oriolus) and the Eurasian jay (Garrulus glandarius), are not considered endangered species.
Contrary to the Eurasian jay, a "watchman" bird (whose call is used upon sighting various predatory animals or humans), the Eurasian golden oriole is a very discreet bird, very difficult to observe ...
The two birds are both featured on a branch on these two stamps with also their respective nests (suspended for the oriole!). The eggs of each species are also represented in the margin, next to the names of the birds.
Finally, to note that about twenty countries or territories issuing EUROPA stamps this year, including Belgium (see reference at the bottom right on this miniature sheet), are participating in the "Europa Bird Stamps 2019" project consisting in scanning the stamps (via a free CEE-Application) to listen to the birds singing.

mercredi 17 juillet 2019

Mercosul 2018 (National Museums) stamp set on cover from Brazil

Série Mercosul 2018 (Musées nationaux) sur lettre du Brésil

Les pays membres du Marché Commun du Sud (Mercosur en espagnol, Mercosul en portugais), une communauté économique et politique regroupant plusieurs pays sud-américains, ont pris l'habitude d'émettre chaque année depuis 1997 des timbres ayant un thème commun.
Après le thème des papillons en 2016, des transports publics en 2017, le thème choisi en 2018, les musées nationaux, a été normalement décliné dans les 4 pays suivants : Brésil, Argentine, Paraguay et Uruguay.
Le Vénézuela, membre depuis 2012 puis suspendu depuis fin 2016 et la Bolivie, en cours d'adhésion, n'ont pas participé en 2018 a priori.
Le 23 novembre 2018 et le 4 décembre 2018, la poste brésilienne Correios a mis en circulation 2 timbres pour illustrer cette thématique des musées nationaux.
The member countries of the Southern Common Market (Mercosur in Spanish, Mercosul in Portuguese), an economic and political community among several South American countries, have made a habit of issuing every year (since 1997) some stamps having a common theme. 
After the theme of butterflies in 2016, public transport in 2017, the theme chosen in 2018, the national museums, was normally declined in the following 4 countries: Brazil, Argentina, Paraguay and Uruguay.
Venezuela, member since 2012 and suspended since the end of 2016 and Bolivia, in the process of accession, did not participate in 2018 it seems.
On November 23, 2018 and December 4, 2018, the Brazilian Post Correios put into circulation two stamps to illustrate this theme of national museums.


Merci beaucoup Marcelo pour cette jolie lettre envoyée le 23 mai 2019 depuis São Paulo (SPM = São Paulo Metropolitan), affranchie avec ces 2 timbres Mercosul 2018, oblitérés respectivement avec les TADs Premier Jour de Salvador (Bahia) et Rio de Janeiro.
Ces 2 timbres (3,10 R$, tirage : 240000 chacun), conçus par Dalila Santos, commémorent respectivement le 100ème anniversaire du musée des arts de Bahia à Salvador et le 200ème anniversaire de la création du musée national de Rio de Janeiro.
Le musée des arts de Bahia est situé dans le Palais de la Victoire ("Palácio da Vitória") à Salvador et expose près de 15000 œuvres, principalement des peintures de maîtres de l'état de Bahia datant du 20ème siècle.
Ce timbre reproduit une des peintures emblématiques de ce musée, "A República" (1896) par l'artiste Manoel Lopes Rodrigues (1859-1917), inspirée par la Marianne de la République française, surmontée d'un élément architectural de la porte d'entrée du musée.
Une vue aérienne de l'édifice abritant le musée national de Rio de Janeiro, détruit lors d'un incendie le 2 septembre 2018, est représentée sur l'autre timbre, avec une espèce d'aigle, la harpie féroce (un symbole de ce musée), en haut à droite.
Ce musée (plus de 18 millions d'objets dans ses collections), la plus ancienne institution du pays consacrée aux sciences, était un musées les plus visités et célèbres au Brésil. 
Le logo officiel du Mercosur (constellation de la Croix du Sud) est inclus à droite sur ces 2 timbres.
Thank you very much Marcelo for this nice letter sent on May 23, 2019 from São Paulo (SPM = São Paulo Metropolitan), franked with these two Mercosul 2018 stamps, canceled respectively with First Day postmarks from Salvador (Bahia) and Rio de Janeiro.
These 2 stamps (R$ 3.10, print run: 240,000 each), designed by Dalila Santos, respectively commemorate the 100th anniversary of the Bahia Museum of Art in Salvador and the 200th anniversary of the creation of the National Museum of Rio de Janeiro.
The Bahia Museum of Art is located in the Victory Palace ("Palácio da Vitória") in Salvador and exhibits nearly 15,000 works, mainly paintings by masters of the state of Bahia dating back to the 20th century.
This stamp reproduces one of the emblematic paintings of this museum, "A República" (1896) by the artist Manoel Lopes Rodrigues (1859-1917), inspired by the Marianne of the French Republic, surmounted by an architectural element of the entrance to the museum.
An aerial view of the building housing the National Museum of Rio de Janeiro, destroyed in a fire on September 2, 2018, is depicted on the other stamp, with a species of eagle, the harpy eagle (a symbol of this museum), at the top right.
This museum (more than 18 million items in its collections), the oldest institution in the country dedicated to science, was one of the most visited and famous museums in Brazil.
The official Mercosur logo (constellation of the Southern Cross) is present on the right on these two stamps. 
 

mardi 16 juillet 2019

"Fauna - protected species" souvenir sheet on FDC from Algeria

Bloc-feuillet "Faune - espèces protégées" sur FDC d'Algérie

Les 11 et 12 mai 2019, la poste algérienne a mis en vente anticipée (vente générale le 13 mai 2019) un joli bloc-feuillet (2 timbres à 25 dinars) consacré à la faune locale et en particulier 2 espèces protégées, le cobra d'Afrique du Nord et l'oryx algazelle.
Conçu par Tayeb Laidi, ce bloc-feuillet figure sur le pli Premier Jour ci-dessous envoyé depuis la ville de Jijel. Merci beaucoup Zine !
La mention "cobra d'Afrique du Nord" (en anglais) sur le 1er timbre fait sans doute référence au cobra égyptien (Naja haje), un des plus grands cobras vivant sur le continent africain, principalement en Afrique du nord mais également en Afrique de l'ouest et de l'est.
On May 11-12, 2019, the Algerian Post put on preview sale (general sale on May 13, 2019) a nice souvenir sheet (2 stamps at 25 dinars) dedicated to the local fauna and in particular to two protected species, the cobra from North Africa and Scimitar-horned oryx.
Designed by Tayeb Laidi, this souvenir sheet is present on the First Day cover sent from the city of Jijel. Thank you very much Zine!
The mention "Cobra from North Africa" (in English) on the first stamp probably refers to the Egyptian cobra (Naja haje), one of the largest cobras living on the African continent, mainly in North Africa but also in parts of western and eastern Africa.


Ce serpent est considéré comme l'une des espèces de reptiles les plus menacées en Afrique du Nord, notamment en Algérie ou elle est protégée en vertu d'un décret de 2012 et n'est observée que dans de rares endroits, des zones arides avec des hivers doux, souvent la nuit.
L'oryx algazelle (Oryx dammah) est une grande antilope avec de longues cornes striées (80 à 150 cm) caractéristiques.
Cette espèce vivait autrefois dans l'ensemble de l'Afrique du Nord saharienne et sub-saharienne mais est considérée depuis 2000 comme une espèce officiellement éteinte à l'état sauvage.
Protégée en Algérie par une loi datant de 2006, cette antilope ne peut aujourd'hui être observée (20 individus) que dans le parc zoologique d'Alger.
This snake is considered as one of the most endangered reptilian species in North Africa, particularly in Algeria where it is protected by a 2012 decree and is observed only in rare places, arid zones with mild winters, often at night.
Scimitar-horned oryx (Oryx dammah) is a large antelope with long, characteristic ridged horns (80 to 150 cm).
This species once lived in all of northern Saharan and sub-Saharan Africa but has been considered since 2000 as an officially extinct species in the wild.
Protected in Algeria by a law dating from 2006, this antelope can today be observed (20 individuals) only in the zoological park of Algiers. 
 

lundi 15 juillet 2019

"International Year of Indigenous Languages" stamp on FDC from Moldova

Timbre "Année internationale des langues autochtones" sur FDC de Moldavie

Les langues sont essentielles dans les domaines de la protection des droits humains, la consolidation de la paix et du développement durable, en assurant la diversité culturelle et le dialogue interculturel. Mais malgré leur immense valeur, les langues du monde entier continuent de disparaître à un rythme alarmant en raison de divers facteurs, beaucoup d'entre elles sont des langues autochtones...
Une langue autochtone est une langue parlée par une population issue du sol où elle habite et qui n'est pas liée à un mouvement d'immigration sur ce territoire (les langues parlées par les peuples premiers).
En réponse à ces menaces, l'Assemblée générale des Nations Unies, avec l'UNESCO, a adopté une résolution sur les droits des peuples autochtones, proclamant l'année 2019 Année internationale des langues autochtones.
Certains pays (Australie, Espagne, Belarus) ou organismes (UNESCO) ont émis ou vont émettre des timbres ou timbres de distributeurs consacrés à cette année internationale, le cas également de la Moldavie avec un très joli timbre mis en circulation le 23 mai 2019.
Languages ​​are essential in the areas of human rights protection, peacebuilding and sustainable development, ensuring cultural diversity and intercultural dialogue.
But despite their immense value, languages ​​around the world continue to disappear at an alarming rate due to various factors, many of them are indigenous languages ​​...
An indigenous language is a language spoken by a population from the soil where it lives and which is not related to an immigration movement in that territory (the languages ​​spoken by the first peoples).
In response to these threats, the United Nations General Assembly, together with UNESCO, adopted a resolution on the rights of indigenous peoples, proclaiming 2019 as the International Year of Indigenous Languages.
Some countries (Australia, Spain, Belarus) or organizations (UNESCO) have issued or will issue stamps or ATM stamps dedicated to this international year, the case also of Moldova with a very nice stamp put into circulation on May 23, 2019.


Ce timbre (15,50 L - tarif prioritaire jusqu'à 20g pour un envoi hors Europe et anciennes républiques de l'URSS) est présent sur le FDC officiel ci-dessus (tirage : 300) avec TAD de Chișinău (MD-2012). Merci beaucoup Nicolae !
Le logo de cette Année internationale des langues autochtones ("Anul internațional al limbilor indigene") est présent sur le timbre et le TAD, l'emblème de l'UNESCO étant présent en bas à gauche sur l'enveloppe.
Je ne sais pas exactement si des langues peuvent être considérées comme autochtone sur le territoire actuel de la République de Moldavie... peut-être le gagaouze, parlé par une minorité turcophone dans le sud du pays ?
Le timbre (tirage : 50000), conçu par Vitaliu Pogolșa, évoque de façon poétique ces langues autochtones, pas une surprise connaissant l'attachement des moldaves pour l'écrit et la poésie, à travers en particulier le poète Grigore Vieru et son rapport à la nature et aux racines de son pays.
L'arbre à droite est peut-être un clin d'oeil au motif traditionnel "Arbre de vie" ("Pomul vieții") souvent représenté dans l'artisanat moldave mais j'ignore à quoi font référence ces inscriptions (sur une pierre ?) représentées à gauche sur ce timbre ?
Sur les 7000 langues parlées sur la Terre, 2680 sont en danger de disparition, parlées par 370 millions de peuples autochtones (dans 90 pays).
This stamp (15.50 L - priority rate up to 20g for a shipment outside Europe and former USSR Republics) is present on the official FDC above (print run: 300) with postmark from Chişinău (MD-2012). Thank you very much Nicolae!
The logo of this International Year of Indigenous Languages ​​("Anul internaţional al limbilor indigene") is present on the stamp and the cancellation, the UNESCO emblem being present at the bottom left of the envelope.
I do not know exactly if languages ​​can be considered as indigenous in the current territory of the Republic of Moldova ... maybe Gagauz, spoken by a Turkish-speaking minority in the south of the country?
The stamp (print run: 50,000), designed by Vitaliu Pogolşa, poetically evokes these indigenous languages, not a surprise when we know the Moldovans' attachment to writing and poetry, especially through the poet Grigore Vieru and his relationship to nature and roots of his country.
The tree on the right is perhaps a nod to the traditional motif "Tree of Life" ("Pomul vieţii") often depicted in Moldovan craftsmanship but I do not know what these inscriptions (on a stone? ) featured on the left on this stamp refer to?
Among the 7000 languages ​​spoken on Earth, 2680 are in danger of extinction, spoken by 370 million indigenous peoples (in 90 countries).
 

dimanche 14 juillet 2019

"Places of worship" (Part II) stamp set on FDC from Malaysia

Série "Lieux de culte" (2ème partie) sur FDC de Malaisie

Après une première série (5 timbres) émise le 21 novembre 2016, la poste malaisienne a mis en circulation, le 11 mai 2019, une 2ème série (5 timbres également) consacrée à plusieurs lieux de culte ("Rumah Ibadat" en malais) à travers le pays, symboles de la diversité du pays et des différentes religions pratiquées et plus ou moins tolérées pour certaines...
Les lieux de culte choisis ici célèbrent non seulement la Malaisie comme un creuset de religions et de cultures différentes, mais mettent également en évidence leur architecture unique et leur signification historique.
Un grand merci Khor pour ce joli FDC officiel ci-dessous concernant cette série complète (tirage : 200000 pour chaque timbre), avec TAD de Rawang, une ville située à 23 km au nord-ouest de Kuala Lumpur !
After a first series (5 stamps) issued on November 21, 2016, the Malaysian Post has put into circulation, on May 11, 2019, a second series (5 stamps also) devoted to several places of worship ("Rumah Ibadat" in Malay) across the country, symbols of Malaysia's diversity and the different religions practiced and more or less tolerated for some ...
The places of worship chosen here not only celebrate Malaysia as a melting pot of different religions and cultures, but also highlight their unique architecture and historical significance.
Many thanks Khor for this nice official FDC below with this complete set (print run: 200,000 for each stamp), with postmarks from Rawang, a town located 23 km northwest of Kuala Lumpur!


Le 1er timbre à gauche est consacré à la mosquée du jubilé d'argent du sultan Ismail Petra, inaugurée en 2009 à Rantau Panjang (Kelantan). Cet édifice musulman est particulier car son architecture rappelle celle d'une temple chinois.
Le timbre suivant représente le temple bouddhiste Hong San Si, construit en 1895 à Kuching (Sarawak) puis reconstruit en 2005. Cet édifice est caractérisé par son entrée avec des dragons sculptés dans la pierre et un toit décoré avec des lions, phénix et dragons colorés.
Le temple Sri Kathirvel Murugan Maha Parasakthi Patchai Amman (représenté sur le timbre au milieu ci-dessus), construit en 1885 à Taiping (Perak) est un des principaux temples hindous en Malaisie.
Le 4ème timbre est consacré à l'église Saint-Georges (style néo-classique) à Pulau Pinang (Penang) dont on célèbre cette année le 200ème anniversaire de sa consécration.
Le dernier timbre représente le Gurdwara Sahib, lieu de culte de la communauté Sikh construit en 1997 à Labuan. Son architecture est inspirée du temple doré d'Amritsar en Inde.
L'illustration à gauche sur cette enveloppe montre la mosquée Ar-Rasyidin à Malacca.
The first stamp on the left is dedicated to the Sultan Ismail Petra Silver Jubilee Mosque, inaugurated in 2009 in Rantau Panjang (Kelantan). This Muslim building is unique because its architecture is reminiscent of a Chinese temple.
The following stamp depicts the Hong San Si Buddhist Temple, built in 1895 in Kuching (Sarawak) and rebuilt in 2005. This building is characterized by its entrance with carved stone dragons and a roof decorated with colorful lions, phoenixes and dragons.
Sri Kathirvel Murugan Maha Parasakthi Patchai Amman Temple (depicted on the stamp in the middle above), built in 1885 in Taiping (Perak) is one of the main Hindu temples in Malaysia.
The 4th stamp is dedicated to the St. George's Church (neo-classical style) in Pulau Pinang (Penang) which is celebrating this year the 200th anniversary of its consecration.
The last stamp depicts Gurdwara Sahib, place of worship of the Sikh community built in 1997 in Labuan. Its architecture is inspired by the Amritsar's Golden Temple in India.
The illustration on the left on this envelope shows the Ar-Rasyidin Mosque in Melaka.

"G20 Summit in Osaka" stamp on FDC from Japan

Timbre "Sommet du G20 à Osaka" sur FDC du Japon

Les 28 et 29 juin 2019, la 14ème édition du Sommet du G20 a été organisée pour la première fois au Japon, dans la ville d'Osaka.
Le G20, créé en 1999, regroupe les membres G7, dix pays à économies émergentes ainsi que l'Australie, la Corée du Sud et l'Union Européenne. Il représente 85 % du PIB mondial pour 63 % de la population mondiale.
Ce sommet avait pour thème le réchauffement global, la réduction de l'usage et de la pollution du plastique, la gouvernance des données ou la réforme de l'OMC.
Le 14 juin 2019, la poste japonaise a mis en circulation une jolie série (5 timbres à 82 yen) consacrée à ce Sommet du G20, imprimée par Cartor Security Printing (France) en feuillet de 10 timbres (2 de chaque), édité à 500000 exemplaires.
On 28-29 June 2019, the 14th edition of the G20 Summit was held for the first time in Japan, in the city of Osaka.
The G20, created in 1999, brings together G7 members, ten countries with emerging economies as well as Australia, South Korea and the European Union. It accounts for 85% of global GDP for 63% of the world's population.
This summit focused on global warming, reducing the use and pollution of plastics, data governance or WTO reform.
On June 14, 2019, the Japanese Post put into circulation a nice series (5 stamps at 82 yen) devoted to this G20 Summit, printed by Cartor Security Printing, France in sheetlet of 10 stamps (2 of each), published in 500,000 copies.


Un de ces 5 timbres (conception : Akira Tamaki) figure à droite sur la jolie lettre ci-dessus, envoyée le 1er jour d'émission depuis la ville d'Otaru (Préfecture d'Hokkaidō, nord du pays). Merci beaucoup Terence !
Le TAD rouge (logo de ce Sommet du G20) appliqué sur le timbre est intéressant car il comporte la date au format "1. 6 . 14", rappelant que le Japon est entré en 2019 dans la 1ère année de l'ère Reiwa ("ère de la belle harmonie") qui a commencé le lendemain de l'abdication au trône de l'empereur Akihito et l'intronisation de Naruhito, devenu le 126ème empereur du pays issu de la lignée Yamato.
Les 5 timbres de cette série évoquent un motif traditionnel japonais appelé "mizubiki", symbole d'hospitalité, en forme de fleur de prunier (la fleur de la Préfecture d'Osaka), ainsi qu'une monument emblèmatique de cette ville, la tour Tsūtenkaku par exemple sur ce timbre.
Cette tour octogonale (103 mètres de haut), inaugurée en 1956, est célèbre pour ses néons, dont le design est régulièrement changé.
A noter cette vignette de complément à gauche (28 yen - canard) afin d'atteindre le tarif en vigueur (110 yen) pour un envoi prioritaire jusqu'à 25g vers la France.
One of these 5 stamps (design: Akira Tamaki) is present on the right on the beautiful letter above, sent on the first day of issue from the city of Otaru (Hokkaido Prefecture, north of the country). Thank you very much Terence!
The red cancellation (logo of this G20 Summit) applied on the stamp is interesting because it includes the date in the format "1. 6. 14", recalling that Japan entered in 2019 in the first year of the Reiwa era ("beautiful harmony era") that began the day after the abdication to the throne of Emperor Akihito and the enthronement of Naruhito, who became the 126th emperor of the country from the Yamato lineage.
The 5 stamps of this series evoke a traditional Japanese motif called "mizubiki", a symbol of hospitality, in the shape of a plum blossom (the flower of Osaka Prefecture), as well as an emblematic monument of this city, the Tsūtenkaku tower for example on this stamp.
This octagonal tower (103 meters high), inaugurated in 1956, is famous for its neon lights, whose design is regularly changed.
To note this additional label on the left (28 yen - duck) in order to reach the tariff in force (110 yen) for a priority sending up to 25g towards France. 
 

EUROPA 2019 (National birds) stamp set on cover from Faroe Islands

Série EUROPA 2019 (Oiseaux nationaux) sur lettre des îles Féroé

L'huîtrier pie (Haematopus ostralegus) est traditionnellement considéré comme l'oiseau national des îles Féroé (un pays constitutif du Royaume du Danemark) mais c'est un autre oiseau marin, le guillemot à miroir ("teisti" en féroïen) qui a été choisi pour illustrer le thème des oiseaux nationaux, retenu cette année par PostEurop pour les timbres EUROPA.
Ces 2 timbres EUROPA, émis le 29 avril 2019, figurent sur la jolie lettre ci-dessous envoyée le 4 juin 2019 depuis la capitale de cet archipel situé dans l'océan Atlantique nord, Tórshavn. Merci beaucoup Roland !
Ces 2 timbres (19 DKK et 26 DKK) ont été conçus par l'illustratrice et peintre locale Astrid Andreasen (née en 1948) et imprimés chacun en feuille de 20 timbres par Cartor Security Printing (France).
A noter que le timbre à 19 DKK a également été émis dans un carnet composé de 6 timbres autocollants.
The oystercatcher (Haematopus ostralegus) is traditionally considered as the national bird of the Faroe Islands (an autonomous country of the Kingdom of Denmark) but it is another seabird, the black guillemot ("teisti" in Faroese) which has been chosen to illustrate the theme of the national birds, selected this year by PostEurop for EUROPA stamps.
These two EUROPA stamps, issued on April 29, 2019, are present on the nice letter below sent on June 4, 2019 from the capital of this archipelago located in the North Atlantic Ocean, Tórshavn. Thank you very much Roland!
These two stamps (19 DKK and 26 DKK) have been designed by the local illustrator and painter Astrid Andreasen (born in 1948) and printed each in sheet of 20 stamps by Cartor Security Printing, France.
To note that the 19 DKK stamp was also issued in a booklet consisting of 6 self-adhesive stamps. 


Le guillemot à miroir (famille des alcidés) est un oiseau très confiant qui vit près des côtes, et jusque dans les ports des îles Féroé, souvent par petits groupes.
La famille Cepphus grylle à laquelle appartient le guillemot à miroir féroïen est divisée en 5 sous-espèces dans l'Atlantique Nord et la Mer Baltique. La sous-espèce que l'on retrouve aux îles Féroé est Cepphus grylle faeroeensis qui ne se reproduit que dans l'archipel (il a été observé sur les 18 îles).
Cet oiseau (mâle et femelle) est entièrement noir, sauf pour une large tache blanche distinctive sur le dessus de l'aile, appelée le "miroir" et est protégé toute l'année depuis 1954.
La population totale actuelle est estimée à 3000 à 4 000 couples, dont 150 sur l'île de Nólsoy.
A noter enfin qu'une vingtaine de pays ou territoires émettant des timbres EUROPA cette année, incluant les îles Féroé, participent au projet "Europa Bird Stamps 2019" consistant à scanner les timbres (via une application gratuite CEE-app) pour écouter le chant des oiseaux.
The black guillemot (family of alcids) is a quite unwary bird and is seen very close to the coast, even inside the ports of the Faroe Islands, often in small groups.
The Cephalus grylle family to which the Faroese black guillemot belongs is divided into 5 subspecies in the North Atlantic and Baltic Sea. The subspecies found in the Faroe Islands is Cepphus grylle faeroeensis, which breeds only in the archipelago (it has been observed on all 18 islands).
This bird (male and female) is entirely black, except for a large distinctive white spot on the top of the wing, and is protected all year since 1954.
The current total population is estimated at 3,000 to 4,000 pairs, of which 150 live on Nólsoy Island.
Finally, to note that about twenty countries or territories issuing EUROPA stamps this year, including Faroe Islands, are participating in the "Europa Bird Stamps 2019" project consisting in scanning the stamps (via a free CEE-Application) to listen to the birds singing.

samedi 13 juillet 2019

"Butterflies and Flowers 2018" souvenir sheet on cover from Saba

Bloc-feuillet "Papillons et Fleurs 2018" sur lettre de Saba

Pour rappel, les 3 îles de Saba, Bonaire et St Eustatius, qui formaient la fédération des Antilles néerlandaises avec Saint-Martin ("Sint-Maarten") et Curaçao depuis 1954, ont changé de statut en 2010 pour devenir des municipalités spéciales au sein du royaume des Pays-Bas.
Ces 3 îles forment ainsi, depuis le 10 octobre 2010, les Pays-Bas caribéens ("Caribisch Nederland" en néerlandais) ou îles BES après cette dissolution des Antilles néerlandaises.
Le 10 octobre 2010, les premiers timbres portant la mention "Caribisch Nederland" ont été émis, valables sur le territoire des 3 îles.
As a reminder, the three islands of Saba, Bonaire and St. Eustatius, which formed the federation of the Netherlands Antilles with Sint-Maarten and Curacao since 1954, have changed status in 2010 to become three special municipalities within the Kingdom of the Netherlands. 
These three islands are thus forming, since October 10, 2010, the Caribbean Netherlands ("Caribisch Nederland" in Dutch) also known as BES islands after the dissolution of the Netherlands Antilles. 
On October 10, 2010, the first stamps with the mention "Caribisch Nederland" were issued, valid on the territory of the three islands.


Le système postal des Pays-Bas caribéens était alors géré par la compagnie postale "De nieuwe Post" basée à Curaçao. Perdant de l'argent, cette compagnie a souhaité se désengager et une nouvelle compagnie "Flamingo Express Dutch Caribbean N.V." (ou "FXDC") a été mise en place pour assurer ce service postal sur ces 3 îles à partir du 1er janvier 2014.
Suite à ce changement, les premiers timbres propres à chaque île ont été émis à partir du 10 octobre 2014, portant la mention "Caribisch Nederland" mais également le nom de l'île concernée.
Le 20 juillet 2018, chaque île a en particulier émis un bloc-feuillet (8 timbres à 1,50$ + 2 vignettes) conçu par l'illustratrice néerlandaise Michelle Dujardin (l'auteur de la série EUROPA 2019 émise par les Pays-Bas) ayant pour thème les colibris (St Eustatius), la planche à voile (Bonaire) et les papillons et fleurs (Saba).
Les 8 timbres du bloc-feuillet de Saba figurent sur cette jolie lettre envoyée le 7 mai 2019 par l'office de tourisme local. A noter ces TADs avec mention "FXDC Post - Postage Paid - Saba".
Dommage que les noms des 4 papillons et 4 fleurs représentées ici ne soient pas mentionnés sur les timbres, il me semble reconnaître en particulier le papillon Monarque (Danaus plexippus) ou la suzanne aux yeux noirs (Thunbergia alata) considérée comme la fleur nationale de Saba.
The postal system of the Caribbean Netherlands was then managed by the postal company "De nieuwe Post" based in Curaçao. Losing money, this company wanted to end its service and a new company "Flamingo Express Dutch Caribbean N.V." (or "FXDC") was established to ensure that postal service on these three islands from January 1, 2014. 
Following this change, the first specific stamps to each island have been issued from October 10, 2014 marked "Caribisch Nederland" but also the name of the island concerned.
On July 20, 2018, each island issued in particular a souvenir sheet (8 $1.50 stamps + 2 vignettes) designed by the Dutch illustrator Michelle Dujardin (the author of the EUROPA 2019 set issued by the Netherlands ) with the theme of hummingbirds (St Eustatius), windsurfing (Bonaire) and butterflies and flowers (Saba).
The 8 stamps of the souvenir sheet from Saba were used on this nice letter sent on May 7, 2019 by the local tourist bureau. To note these postmarks with mention "FXDC Post - Postage Paid - Saba".
Too bad the names of the 4 butterflies and 4 flowers featured here are not mentioned on the stamps, it seems to me especially to recognize the Monarch butterfly (Danaus plexippus) or the Black-eyed Susan vine (Thunbergia alata), considered as the national flower of Saba.
 

"Montpellier - Congress of the FFAP" stamp on FDCs from France

Timbre "Montpellier - Congrès de la FFAP" sur FDCs de France

A l'occasion de l'exposition philatélique PHILA-FRANCE 2019 organisée à Montpellier du 7 au 10 juin 2019, le championnat de France de philatélie (180 collections) ainsi que le 92ème Congrès de la FFAP (Fédération Française des Associations Philatéliques) en étaient les évènements majeurs.
Comme de coutume pour chaque Congrès de la FFAP, un timbre a été mis en circulation le 11 juin 2019 (vente générale) mettant cette ville de Montpellier à l'honneur.
Ce timbre (1,05€, tirage : 700000), créé et gravé par Sophie Beaujard, figure sur les 3 plis Premier Jour ci-dessous. Merci beaucoup Jean-Claude, André et Joël !
On the occasion of the philatelic exhibition PHILA-FRANCE 2019 organized in Montpellier from 7 to 10 June 2019, the French philatelic championship (180 collections) as well as the 92nd Congress of the FFAP (French Federation of Philatelic Associations) were the main events.
As usual for each FFAP Congress, a stamp was put into circulation on June 11, 2019 (general sale) putting this city of Montpellier in the spotlight.
This stamp (€ 1.05, print run: 700,000), created and engraved by Sophie Beaujard, is present on the 3 First Day Covers below. Thank you very much Jean-Claude, André and Joël!


Sur les 2 lettres ci-dessus et ci-dessous, le TAD Premier Jour de Montpellier (du 7 juin 2019) a été appliqué, avec la présence également de la signature de l'artiste, Sophie Beaujard !
Ce TAD représente la statue équestre du roi Louis XIV érigée en 1828 au centre de la promenade du Peyrou. Cette statue en bronze a remplacé une 1ère statue du roi, inaugurée en 1718 et détruite pendant la Révolution française.
Le timbre et sa vignette attenante (avec mention de ce 92ème Congrès de la FFAP) sont consacrés à la Place de la Comédie, en particulier à la façade de l'opéra Comédie (1888) et la fontaine des Trois Grâces (Aglaé, Euphrosyne et Thalie) installée à la fin des années 1790. Il s'agit en fait d'une réplique, l'œuvre originale (sculpteur : Étienne d'Antoine) étant exposée au Musée Fabre depuis 1989.
On the two letters above and below, the First Day cancellation from Montpellier (dated June 7, 2019) was applied, with the presence of the signature of the artist, Sophie Beaujard!
This postmark represents the equestrian statue of King Louis XIV erected in 1828 in the center of the promenade Peyrou. This bronze statue replaced a 1st statue of the king, inaugurated in 1718 and destroyed during the French Revolution.
The stamp and its adjoining vignette (with mention of this 92nd Congress of the FFAP) are dedicated to the Place de la Comédie, in particular to the facade of the Comédie opera house (1888) and the fountain of the Three Graces (Aglaé, Euphrosyne and Thalie) installed in the late 1790s. It is actually a replica, the original work (sculptor: Étienne d'Antoine) being exhibited at the Fabre Museum since 1989.


Le TAD similaire mis en circulation à Paris (Carré d'Encre) a été appliqué sur la 3ème lettre ci-dessous.
Montpellier est une des principales grandes villes du sud de la France, accueillant de nombreux étudiants (environ 70000) et siège de la plus ancienne faculté de médecine en activité du monde (fondée en 1289).
Le bâtiment historique de cette université était représentée sur le timbre émis en 1985, consacré au 1000ème anniversaire de la fondation de cette ville de Montpellier.
The similar cancellation put into circulation in Paris (Carré d'Encre) was applied on the 3rd letter below.
Montpellier is one of the major cities of southern France, hosting many students (about 70,000) and the seat of the oldest active Faculty of Medicine in the world (founded in 1289).
The historic building of this university was represented on the stamp issued in 1985, dedicated to the 1000th anniversary of the founding of this city of Montpellier.



"Illustrator Libuše Knotková's 70th birthday" postmark on cover from Czech Republic

TAD "70 ans de l'illustratrice Libuše Knotková" sur lettre de République tchèque

Le 23 mai 2019, la poste tchèque a mis en circulation un TAD spécial consacré au 70ème anniversaire (jour pour jour) de la naissance de Libuše Knotková (fille du graveur Ladislav Jirka), artiste, peintre, illustratrice et conceptrice de timbres, souvent en collaboration avec son époux Jaromír Knotek.
Conçu par Jan Kavan, ce TAD, mis en circulation par le bureau principal de Prague 1, a été appliqué sur la jolie lettre ci-dessous. Merci beaucoup Slavek !
Slavek a utilisé un des 4 timbres (12 CZK) composant le bloc-feuillet (conçu par Libuše et Jaromír Knotek) émis le 5 septembre 2007, consacré à la région des Carpates blanches et en particulier à la réserve de la biosphère de l'UNESCO.
A noter cette vignette de complément (27 CZK) afin d'atteindre le tarif en vigueur (39 CZK) pour un envoi prioritaire jusqu'à 50g vers les pays européens.
On May 23, 2019, the Czech Post issued a special postmark dedicated to the 70th anniversary (day to day) of the birth of Libuše Knotková (daughter of the engraver Ladislav Jirka), artist, painter, illustrator and stamp designer, often in collaboration with her husband Jaromír Knotek.
Designed by Jan Kavan, this postmark, put into circulation by the Prague 1 main post office, has been applied on the nice letter below. Thank you very much Slavek!
Slavek used one of the 4 stamps (12 CZK) of the souvenir sheet (designed by Libuše and Jaromír Knotek) issued on September 5, 2007, dedicated to the White Carpathians region and in particular to the UNESCO Biosphere Reserve.
To note this additional label (27 CZK) to reach the current tariff (39 CZK) for a priority shipment up to 50g to European countries.


Ce timbre représente un paysage typique de cette région de moyenne montagne située à la frontière entre la République tchèque et la Slovaquie, avec un rollier d'Europe (l'oiseau choisi cette année sur le timbre EUROPA slovaque) et des fleurs de gymnadène à épi dense au 1er plan.
Cette réserve de la biosphère est en particulier caractérisée par la présence de nombreuses espèces d'orchidées comme le sabot de Vénus (Cypripedium calceolus) représenté sur la vignette attenante (avec également un papillon Diane (Zerynthia polyxena).
J'ai déjà évoqué à de nombreuses reprises sur ce blog les timbres tchèques conçus par Libuše et Jaromír Knotek depuis 1996, la plupart étant consacrés à la faune (animaux de zoos, réserves naturelles, protection de la nature, oiseaux, poissons d'aquarium...), la flore (champignons) ou encore les joyaux de la couronne de Bohême. Certains de ces timbres ont obtenu des prix prestigieux lors d'expositions philatéliques internationales.
Avec Jaromír Knotek, Libuše Knotková a publié de nombreux livres avec des illustrations scientifiques souvent consacrées à la faune des 5 continents.
Ce TAD, sans mention des 70 ans, représente un bouquet de roses avec une coquille Saint-Jacques à sa base (pourquoi ?).
This stamp represents a typical landscape of this mid-mountain region on the border between the Czech Republic and Slovakia, with a European roller (the bird featured this year on the Slovak EUROPA stamp) and Gymnadenia densiflora flowers in the foreground.
This biosphere reserve is particularly characterized by the presence of numerous species of orchids such as Cypripedium calceolus represented on the adjoining vignette (with also a butterfly Zerynthia polyxena).
I have already mentioned many times on this blog the Czech stamps designed by Libuše and Jaromír Knotek since 1996, most of them devoted to wildlife (zoo animals, nature reserves, nature protection, birds, aquarium fish ...), flora (mushrooms) or the jewels of the Bohemian crown. Some of these stamps have won prestigious awards at international philatelic exhibitions.
With Jaromír Knotek, Libuše Knotková has published a lot of books with scientific illustrations often devoted to the fauna of the five continents.
This postmark, without mention of this 70th birthday, is featuring a bouquet of roses with a scallop shell at its base (why?). 


Bret a eu la gentillesse de m'envoyer le feuillet commémoratif numéroté ci-dessus, mis en circulation également le 23 mai 2019 à l'occasion de l'émission de ce même TAD.
Ce feuillet comporte ce TAD ainsi qu'un timbre "Bouquet pour féliciter" (11 CZK) émis le 26 mars 2007 et également conçu par Libuše et Jaromír Knotek.
Ce timbre a été imprimé en feuille composé de 9 timbres + 12 vignettes comme celle (tulipe et papillon) à la gauche de ce timbre ci-dessus.
Ce feuillet ci-dessus n'a été émis qu'à 1500 exemplaires (numérotés de 0190801 à 0192300, prix de vente : 30 CZK).
Bret was kind enough to send me the numbered commemorative sheet above, also put into circulation on May 23, 2019 on the occasion of the issue of this same postmark. 
This sheet features this postmark as well as a stamp "Congratulation Bouquet" (11 CZK) issued on March 26, 2007 and also designed by Libuše and Jaromír Knotek.
This stamp has been printed in sheetlet composed of 9 stamps + 12 vignettes like the one (tulip and butterfly) to the left of the stamp above.
This special sheet above was issued in only 1,500 copies (numbered from 0190801 to 0192300, selling price: 30 CZK).
 

vendredi 12 juillet 2019

"50 years of Diplomatic Relations with Singapore" miniature sheet on cover from the Philippines

Bloc-feuillet commun "50 ans de relations avec Singapour" sur lettre des Philippines

Après une série commune ("ponts") émise en 2009 pour célébrer le 40ème anniversaire de l'établissement de relations diplomatiques entre Singapour et les Philippines, les administrations postales des 2 pays ont à nouveau mis en circulation, le 16 mai 2019, une série commune (2 timbres) consacré cette fois au 50ème anniversaire de ces relations.
Les relations diplomatiques entre les 2 pays ont officiellement commencé le 16 mai 1969 lorsque le consulat général des Philippines à Singapour a été élevé au rang d'ambassade.
Les 2 pays ont aujourd'hui des ambassades respectives et entretiennent de bonnes relations économiques (Singapour est aujourd'hui le 1er investisseur aux Philippines) mais aussi dans le domaine de la défense, en particulier au sein de l'ASEAN. Par ailleurs, environ 200000 philippins vivent à Singapour.
After a joint series ("bridges") issued in 2009 to celebrate the 40th anniversary of the establishment of diplomatic relations between Singapore and the Philippines, the postal administrations of the two countries have again put into circulation, on May 16, 2019, a joint set (2 stamps) dedicated this time to the 50th anniversary of these relations. 
Diplomatic relations between the two countries officially began on May 16, 1969 when the Consulate General of the Philippines in Singapore was elevated to the rank of embassy. 
The two countries now have respective embassies and maintain good economic relations (Singapore is today the leading investor in the Philippines) but also in the field of defense, particularly within ASEAN. In addition, about 200,000 Filipinos live in Singapore.


Le thème de cette nouvelle série commune est consacré aux papillons, avec, pour les Philippines, deux timbres (12 et 45 pesos) imprimés en 2 exemplaires chacun dans le joli bloc-feuillet (tirage : 5000) présent sur la lettre ci-dessus envoyée en recommandé le 10 juin 2019 depuis la ville d'Angeles, située sur Luçon, la plus grande île du pays (nord de l'archipel). Merci beaucoup Ymerson !
Les 2 papillons à l'honneur sur cette série sont respectivement le papillon rose commun (Pachliopta aristolochlae), conçu par Sonny Lee pour la poste de Singapour, et le papillon chrysoptère de Luzon (Cethosia luzonica), conçu par Rodine C. Teodoro pour la poste des Philippines.
Le papillon rose commun, répandu en Asie du Sud et du Sud-Est, a été déclaré papillon national de Singapour en 2015 alors que le papillon chrysoptère de Luzon est une espèce endémique des Philippines. Ces 2 papillons ont été choisis car ils présentent des similitudes au niveau des couleurs et motifs des ailes.
A noter, contrairement au bloc-feuillet de Singapour, la présence sur ces 2 timbres (ainsi que dans la marge à gauche) des drapeaux des 2 pays.
The theme of this new series is dedicated to butterflies, with, for the Philippines, two stamps (12 and 45 Pesos) printed in two copies each in the beautiful miniature sheet (print run: 5,000) present on the cover above sent by registered mail on June 10, 2019 from the city of Angeles, located on Luzon, the largest island in the country (north of the archipelago). Thank you very much Ymerson! 
The two butterflies in the spotlight are respectively the Common rose butterfly (Pachliopta aristolochlae), designed by Sonny Lee for the Singapore Post, and the Luzon lacewing butterfly (Cethosia luzonica), designed by Rodine C. Teodoro for the Philippine Post. 
The Common rose butterfly, widespread in South and Southeast Asia, was declared a national butterfly of Singapore in 2015, while the Luzon lacewing butterfly is an endemic species of the Philippines. These two butterflies were chosen because they have similarities in the colors and patterns of the wings.
To note, contrary to the miniature sheet from Singapore, the presence on these two stamps (and in the left margin) of the flags of the two countries. 
 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...