dimanche 7 août 2016

550th anniversary of Putna monastery - FDC from Moldova

550 ans du monastère de Putna - FDC de Moldavie

Le voïvode et Prince Étienne le Grand et le Saint (1457-1504), ou "Ștefan cel Mare şi Sfînt" en roumain, est considéré comme un véritable héros national en Roumanie mais aussi en Moldavie, symbole de la lutte du pays pour sa souveraineté à travers les siècles, en ayant lutter en particulier contre l'empire Ottoman.
Le 2 juillet, jour de sa mort en 1504, est aujourd'hui un jour de commémoration en Moldavie, consacré au souvenir d'Étienne le Grand et son règne sur la Principauté de Moldavie.
La poste moldave a choisi ce jour, le 2 juillet 2016, pour mettre en circulation un splendide bloc-feuillet consacré au 550ème anniversaire de la fondation du monastère de Putna par Étienne le Grand.
A noter que la poste roumaine a également émis une série (2 timbres + 1 bloc-feuillet) le 5 juillet 2016 consacré à ce même anniversaire.
Voivod and Prince Stephen the Great and Holy (1457-1504), or "Ștefan cel Mare şi Sfînt" in Romanian, is considered as a national hero in Romania but also in Moldova, the symbol of the country's struggle for sovereignty over the centuries, having fight in particular against the Ottoman Empire. 
July 2th, the day he died in 1504, is today a memorial day in Moldova, dedicated to the memory of Stephen the Great and his reign over the Principality of Moldavia.
The Post of Moldova has chosen that day, July 2, 2016, for puting into circulation a beautiful souvenir sheet dedicated to the 550th anniversary of the founding of the Putna monastery by Stephen the Great.
To note that the Romanian Post has also issued a series (2 stamps + 1 souvenir sheet) on July 5, 2016 devoted to the same anniversary.


Ce bloc-feuillet (5,75L, tirage : 83340), conçu par Vitaliu Pogolşa, figure sur le FDC officiel ci-dessus (tirage : 400), avec TAD (cloche du monastère) de Chișinău (MD-2012). Merci beaucoup Nicolae !
A noter cette empreinte bleue "Chișinău MD-2012" inhabituelle appliquée sur cette enveloppe...
Bien que ce monastère ait été fondé par Étienne le Grand (le 10 juillet 1466) à Putna (région historique de Bucovine, en actuelle Roumanie), l'église d'origine a été détruite en 1653 et les bâtiments actuels datent de 1653-1662.
Étienne le Grand, ainsi que son fils et son neveu, est enterré dans ce monastère, faisant de cet édifice un centre historique et spirituel important pour la Roumanie et la Moldavie.
Le grand poète roumain Mihai Eminescu a évoqué ce monastère comme étant la "Jérusalem du peuple roumain".
This souvenir sheet (L 5.75, print run : 83,340), designed by Vitaliu Pogolşa, appears on the official FDC above (print run : 400), with cancellations (monastery's bell) from Chișinău (MD-2012). Thank you very much Nicolae !
To note this unusual blue inkprint "Chişinău MD-2012" applied on this envelope...
Although this monastery was founded by Stephen the Great (on July 10, 1466) in Putna (historical region of Bucovina, in present-day Romania), the original church was destroyed in 1653 and the current buildings date from 1653 to 1662.
Stephen the Great, as well as his son and nephew, is buried in this monastery, making this building a significant historical and spiritual center for Romania and Moldova.
The great Romanian poet Mihai Eminescu wrote about this monastery as the "Jerusalem of the Romanian people".


A noter dans la marge supérieure de ce bloc-feuillet, un détail sculpté à l'entrée de ce monastère (tête d'auroch que l'on retrouve sur les armoiries actuelles de la Roumanie et de la Moldavie) ainsi qu'une fresque montrant Étienne le Grand tenant ce monastère dans ses mains.
Cette fresque fait partie des peintures murales de l'intérieur de l'église de ce monastère, datant d'une époque plus récente, la plupart ayant été réalisées à partir de 2004 (500 ans de la mort d'Étienne le Grand) dans un style de l'ancienne tradition orthodoxe.
Le timbre en 2 exemplaires (2 L) ci-dessus, appliqué sur l'autre face de cette enveloppe, fait d'ailleurs partie d'une série émise le 2 juillet 2004 à l'occasion du 500ème anniversaire de la mort d'Étienne le Grand. Ce timbre évoque la fondation d'un autre monastère, Căpriana (en Moldavie aujourd'hui), et en particulier la reconstruction de son église en pierre en 1471 par Étienne le Grand après un tremblement de terre.
To note in the top margin of this souvenir sheet, a detail carved at the entrance of this monastery (a auroch's head that is found on the current coat of arms of Romania and Moldova) as well as a fresco showing Stephen the Great with the monastery in his hands.
This fresco is part of the mural paintings inside the church of this monastery, dating from a recent period, most of them made from 2004 (500 years of the death of Stephen the Great) in the style of the old Orthodox tradition.
The stamp in two copies (L 2) above, applied on the other side of this envelope, is part of a series issued on July 2, 2004 to commemorate the 500th anniversary of the death of Stephen the Great. That stamp evokes the foundation of another monastery, Căpriana (today in Moldova), in particular the reconstruction of its stone church from 1471 by Stephen the Great, after an earthquake. 
 

1 commentaire:

blogdetimbrofil a dit…

Dans le nord de la Moldavie, dans la région de Bucovine, les touristes peuvent prendre part à un circuit de monastères, et Putna est l'un des plus célèbres, ainsi que Voroneţ ou Agapia. Merci pour l'info! A bientôt! Catalin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...